Paris - lectures

Une journaliste de Micmag "ne badine pas avec la mort !"

Louise Logeart - 30 nov. 2012
Marie Torrès, notre fidèle chroniqueuse "Lecture" est croquée a son tour suite à son actualité littéraire. "On ne badine pas avec la mort" -aux éditions Ex-Aequo- nous transporte vers une intrigue où les drames humains se noient dans un verre de cognac. Vers quel univers nous mène t-elle ?

Un corps sur les bras.

Un couple marié, un amant, un inspecteur. Une, ou plusieurs personnes, tapies dans l’ombre, qui agissent… Des preuves qui peu à peu nous éloignent de la vérité.

Le défunt est-il mort ? L’a-t-on vraiment tué ?

Une simple lettre qui vient faire renaître les fantômes du passé expédie l’inspecteur sur les lieux du crime. Crime ou disparition ?

Marie Torres réussit à nous emmener dans une intrigue où les forces de l’ordre sont des esthètes et les drames humains se noient dans des verres de cognac. La musique, toujours, vient apporter ses nuances et sa couleur au ton macabre qu’on aurait pu attendre. C’est là où l’amour ouvre la porte et lui, demeure. De rebondissements en quête de sens, les dialogues laissent entrevoir des personnages sensés, comme si la mort pouvait être calculée, préméditée.

Peut-on se rayer si facilement de la liste des vivants ?

Avec beaucoup d’humour mais aussi de gravité, les personnages jouent avec cette idée, chacun mène l’enquête. Une orchestration bien dirigée, une énigme à savourer.


On ne badine pas avec la mort, Marie Torres
Editions Ex-Aequo
10 euros (livraison offerte)

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine jusqu’au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu’au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux

NEWSLETTER

BRÈVES

La sologamie, quésako ?

Une pratique en vogue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada ou encore aux Etats-Unis qui consiste à… se marier avec soi-même !

 
Barcelone 600 000 euros d'amende !

Sanction des plates-formes de location de logements Airbnb et HomeAway à hauteur de 600 000 euros chacune, pour avoir loué des appartements sans les autorisations nécessaires.

 
Délivrer l’Alerte

Les 26 et 27 novembre se tient, à Paris, le Salon Des Livres et l’Alerte pour encourager à l’écriture et réfléchir sur le lancement et les lanceurs d’alerte. En savoir plus, ici.

 
Les USA aux mains de l'extrême droite ?
"Ne nous y trompons pas  : la première puissance mondiale est désormais aux mains de l’extrême droite." Johan Hufnagel dans Libération du 9 nov.
 
« Un bon criminel est un criminel mort »

Une affirmation qui reçoit l’approbation de 60 % des Brésiliens, selon un sondage du Forum brésilien de la sécurité publique repris par le Correio Braziliense.