France - Lectures

Et vous, que feriez-vous si on vous tuait un être cher?

Marie Torres - 10 septembre 2013
Une célèbre violoniste demande à un peintre, brisé par la mort de sa famille, de réaliser le portrait de l’homme qui a tué son fils. La porte de la maison des chagrins est ouverte. Douleur, vengeance, culpabilité s’y échappent. Du talent, du suspens, de la psychologie. Un «grand» Victor del Arbol

C’était là que tout était arrivé.

Quatorze années plus tard, Edouardo revient sur la petite route secondaire où, un jour d’août 1991, sa vie a basculé.

Faire le portrait de l’homme qui a tué son fils

« Un choc très violent secoua la voiture à l’arrière. Il eut l’impression qu’il décollait, qu’une force centrifuge irrésistible lui arrachait les mains du volant et les pieds des pédales. En même temps, ou juste après, mais dans une simultanéité qui abolissait tous les instants, une secousse terrible, de droite à gauche et de haut en bas, le précipita contre le plancher de la voiture, contre les valises, contre le cric et contre un truc mou qui ne pouvait être que le corps de sa femme ou de sa fille qui avaient été projetés en avant. »

Après ce drame, après treize années passées derrière les barreaux pour le meurtre du chauffard responsable da mort de sa femme et de sa fille, Edouardo est un homme fini. Sans âme. Peintre de renom avant l’accident, aujourd’hui, il réalise des portraits pour des grandes surfaces. Jusqu’au jour où une femme lui fait une étrange commande : faire le portrait de l’homme qui a tué son fils. Un portrait psychologique pour comprendre qui il est. Qui se cache derrière les apparences.

Qu’auriez-vous fait à la place des personnages ?

Mais le pinceau d’Eduardo ne va pas révéler que la vérité confinée au plus profond de cet homme mais les secrets et tourments de toute une galerie de personnages. Gloria, la célèbre violoniste, Olga, la galeriste, Who, le jeune androgyne, Arthur, le fils d’un membre de l’OAS, Ibrahim, le mercenaire soufi, Guzman, l'ex-agent de la police de Pinochet… Des personnalités qui semblent n’avoir aucun point commun et qui, petit à petit, vont être reliés par des ponts invisibles et leurs histoires vont s’emboîter jusqu’à révéler une vérité terrifiante. Presque monstrueuse. Et, c’est là, qu’une question, non moins terrifiante et monstrueuse, s’impose : qu’auriez-vous fait à la place des personnages ?

Victor del Arbol (Barcelone, 1968) est l’auteur, entre autres, de La Tristesse du Samouraï, Prix du meilleur polar européen 2012, décerné par le Point. Avec La maison des chagrins, il nous offre un de ces romans dont, dès les premières pages, sans même avoir décerné le début de l’intrigue, sans avoir rencontré les personnages principaux, on devine, on est certain qu’on débute un magnifique voyage. On s’installe et on tourne les pages avec aucune envie de reposer le livre. Ni d’être interrompu. Voilà ce que nous offre Victor del Arbol.

Marie Torres
La maison des chagrins
De Victor del Arbol
Traduction Claude Bleton
Actes Sud, Septembre 2013

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

BRÈVES

Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.
 
Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées.