France - Lire

Héritage piégé

Marie Torres - 26 janvier 2015
Au décès de son père, un brillant historien de la Rome antique, Anibal hérite de trois boîtes dont le contenu, hétéroclite, va l’entraîner dans d’étranges aventures. Rencontres avec des personnages improbables, avec d’anciennes amours mais surtout rencontre avec lui-même… Une très belle lecture


                                                                                                 












« Dans la penderie de la chambre jouxtant la bibliothèque, je laisse pour Anibal trois boîtes contenant des éléments que j’ai jugés pertinents pour son développement ». Telles sont les dernières volontés du professeur Brenner, concernant son fils.

Que lui réservent les trois boîtes ?

Lorsque le récit débute, deux ans après le décès de l’illustre historien de la Rome antique, Anibal revient dans l’ancienne maison familiale, prendre possession des trois mystérieuses boîtes léguées par son père.

Anibal a depuis longtemps coupé les ponts avec son géniteur qui ne le considérait pas à la hauteur de ses ambitions. Après un parcours chaotique en tant que professeur d’histoire, il se retrouve fauché, partageant une chambre minable avec un vieillard sénile.

Que lui réservent les trois boîtes ? Des souvenirs d’enfance, des journaux intimes et, cachée au milieu d’un ouvrage, une lettre :

« Pour éviter des désagréments à ta sœur, j’ai établi deux testaments »

« (…) Tu te seras aussi probablement demandé pourquoi mon testament, étant donné l’affection que je t’ai toujours portée, te mentionne si peu. (…) Pour éviter des désagréments à ta sœur, j’ai établi deux testaments. L’un deux ne concerne que toi et j’ai voulu qu’il te soit communiqué une fois que Berta aurait regagné sa patrie d’adoption.

Maître Manzini t’expliquera les conditions. Ne t’irrite pas de ces détails. D’une façon ou d’une autre, nous sommes tous conditionnés.
Avec toute mon affection.
Papa. »

Anibal est stupéfait. Qui était ce « papa » qui l’assurait de « toute mon affection » ? Etait-ce bien ce même professeur Brenner qui avait toujours méprisé ses idées et ses écrits ? Qui l’avait si souvent humilié ? Et que cachait ce testament dont il ne devait pas s’irriter des détails ?

Mais surtout, il va découvrir qui était son père et ses sentiments pour lui vont être bouleversés…

En décidant de rencontrer l’avocat et ami de son père, Maître Manzini, Anibal va être entraîné dans des aventures inattendues et quelque peu rocambolesques. Mais surtout, il va découvrir qui était son père et ses sentiments pour lui vont être bouleversés…

Scipion, cinquième roman de l’uruguayen, Pablo Casacuberta qui est, par ailleurs, plasticien et cinéaste, est le récit de la lutte d’un fils avec son père décédé.. mais qui continue à être présent. A l’influencer. A le déranger. Une analyse de soi sévère mais pleine d’humour et écrite avec beaucoup de sensibilité et d’élégance. Pour les gourmets de littérature.

Marie Torres
Scipion
Pablo Casacuberta
Traduction François Gaudry
Editions Métailié, 15 janvier 2015
18 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Installé à Rochefort, le Musée des Commerces d'autrefois propose une vingtaine de boutiques et d'ateliers du début du XXe siècle reconstitués à l’identique. Un voyage dans le temps. La plus riche collection française d'objets publicitaires. Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS

Si l’océan occupe la plus grande surface de notre planète, il reste en grande partie méconnu… L'exposition "Océan, une plongée insolite" vous ouvre les portes de ce monde d'inspiration et de légendes... Magnifique. Pour en savoir plus, ici.


BRÈVES

Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."
 
Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre prochain à Londres.

 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.