- Lire

Dis-moi la couleur du feu…

Marie Torres - 25 août 2015
Tout est surprenant dans le roman d’Ondjaki. Les personnages, leur environnement même la mise en page, c’est pour dire… Surprenant, oui, mais pas gênant. On y pénètre doucement certes, presque sur la pointe des pieds mais on y demeure. Pour le plaisir.

Dès la première page on est surpris. Quelque chose dans la mise en page ? Et puis on comprend. Cela saute aux yeux : il n’y a pas de majuscule en début de phrase.

- dis-moi quelle est la couleur de ce feu…

Mais les majuscules sont-elles si importantes ? Non. Alors on continue. On entre doucement dans cette histoire ou du moins dans toutes les histoires cocasses et étranges qui s’assemblent  et tissent la toile de fond d’un pays, l’Angola. L’Angola, en pleine transformation, qui vit une métamorphose brutale : de la guerre à la corruption généralisée.

Dans cette atmosphère agitée, pleine d’interrogations et de suspicion, l’auteur, Ondjaki, nous fait découvrir, avec une écriture poétique et un brin ironique, des personnages hauts en couleurs. Des personnages de l’ombre qu’il met en lumière en leur donnant la parole.

Il y a l’Aveugle, - avec une majuscule -, le MarchandDeCoquillages, MariaComForça, la GrandMèreKunjikise, - avec majuscule et sans espaces -, le Facteur, le CamaradeMuet ou encore le Gauchiste.

Il y a- il ne faut pas l’oublier, son rôle est important – il y a l’Immeuble de sept étages qui respire comme un être vivant.

« il fallait connaître ses secrets, les particularités utiles ou désagréables de ses courants d’air, le fonctionnement de ses vieilles canalisations, les marches d’escaliers et les portes qui ne donnaient sur rien. de nombreux malfaiteurs avaient expérimenté dans leur chair les effets de ce maudit labyrinthe avec ses passages secrets qui avaient leur propre autonomie, et tous ses habitants avaient à cœur de respecter chaque recoin, chaque mur et chaque dessous d’escalier »

Autre personnage-clé du roman, le BarcaDoNoe, le bar le plus suspect de Luanda qui sert les bières les plus fraîches de la ville.  Son secret « connu et public, résidait dans l’énorme coffre frigorifique qui n’avait jamais été débranché – c’est ce qui se disait – depuis le onze novembre mille neuf cent soixante-quinze (date de la déclaration de l’indépendance de l’Angola), le fil qui l’alimentait, prétendait la vox populi, était très long et relié à une certaine maison où l’électricité ne manquait jamais »

Vous l’aurez compris, « Les transparents » est un roman différent et, par là même, séduisant. Attachant. Son auteur, Ndalu de Almeida, Ondjaki, né à Luanda en 1977, est l’un des écrivains lusophones les plus prometteurs du continent africain. A suivre…


Marie Torres pour www.micmag.net
Les transparents
Ondjaki
Editions Métailié, août 2015
21 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 11 août prochain la Philharmonie de Paris présente "De Kraftwerk à Daft Punk", une exposition d’envergure sur la musique électronique à travers l’exploration de son imaginaire, ses innovations, ses mythologies ainsi que ses correspondances avec les arts plastiques. Pour en savoir plus, ici

BRÈVES

Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.