- Lire

Piratage, quand toute une génération commet le même crime

Jean-Christophe Mary - 27 février 2017
Le récit de Stephen Witt, qui se déroule comme un palpitant thriller, est l’histoire secrète du piratage de la musique numérique. Les héros ? Des ingénieurs visionnaires, des patrons de l’industrie musicale et des adolescents férus de technologie. Instructif et captivant de bout en bout.

Conçu comme une enquête journalistique, A l'assaut de l'empire du disque. Quand toute une génération commet le même crime, de Stephen Witt, est l’histoire du piratage de la musique numérique qui a entrainé la chute libre de l'industrie musicale. L’auteur revient sur la décennie des années 2000 en se focalisant sur trois personnages emblématiques : Karlheinz Brandenburg, ingénieur allemand créateur du MP3, Dell Glover, ouvrier dans une usine de pressage aux Etats-Unis et Doug Morris, patron de Warner puis d’Universal music.

Dès les premières pages, ce livre plonge le lecteur dans une intrigue passionnante où apparaissent les personnages-clés de l'histoire de l'industrie et du piratage de la musique de ces trente dernières années. Cela commence par les efforts répétés, mais vains, de Karlheinz Brandenburg pour sensibiliser les « majors » au format de compression audio MP3 que son équipe vient de mettre au point. Dans l’industrie du disque du début des 90 ‘s, personne ne veut voir le potentiel révolutionnaire et explosif de cette technique, facile à utiliser, rapide et accessible à n’importe quelle personne équipée d’un ordinateur et d’un lecteur CD.

L’auteur nous amène ensuite autour de deux ouvriers, apparemment sans importance, qui travaillent à l'usine de fabrication de disques compacts de PolyGram en Caroline du Nord . James Glover est « graveur » sur une chaine. Il porte des gants chirurgicaux et assemble les disques avec leurs autocollants. Anthony Dockery est lui « cartonneur » à l’autre bout de la chaine. Il prend les disques sous film plastique et les empile dans des cartons prêts à être expédiés aux quatre coins du monde. Malgré les apparences, ces deux-là ont beaucoup de choses à partager. Ils aiment la même musique et surtout ce sont tous les deux des férus d’informatique. C’est de cette usine que ces deux « geeks » feront « fuiter » tous les plus gros disques des années 2000 d’Eminem, à 50 cent, Jay-Z ou encore Björk. Pas pour gagner de l’argent, mais pour se faire mousser sur internet. Le phénomène sera développé et amplifié par des sites comme Napster, Mule, MeagaUpload, Oink ou Soulseek ; ceci permettra aux internautes d’accéder à des centaines de millions de chansons et de découvrir, au fil des mois, les centaines de milliers d’artistes issus du rock iranien et cambodgien des 1970’s, du funk rock africain des 80’s, ainsi que des artistes oubliés telle la chanteuse de blues gospel Sister Rosetta Tharpe.

Un chapitre plus loin, nous entrons dans les confidences échangées entre le nouveau directeur général de Warner Music et ses collègues, « majors » du disque. Ces derniers préféreront poursuivre en justice les internautes et financer des alternatives sans lendemains qui finiront de démonétiser la musique. Une fois de plus, les maisons de disques n’auront pas compris l’intérêt du streaming, c’est à dire l’écoute de la musique sans téléchargement. Au milieu des années 2000, Spotify, Deezer et Youtube prennent le pouvoir sur les « majors »

On dévore ce livre, d’une traite les yeux écarquillés. L’épilogue, assez surprenant, est une happy end. Un ouvrage hautement recommandé.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
A l'assaut de l'empire du disque. Quand toute une génération commet le même crime
Stéphane Witt
Editions : Le Castor Astral novembre 2016
Collection : Castor Music
Broché : 288 pages
24 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule.  On les classe par marques, matières,  échelles, thèmes…  Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.