- Lire

Cette putain distinguée

Marie Torres - 25 janvier 2018
La rencontre d'un écrivain et d'un assassin. L'un est chargé d'écrire le pré-scénario d'un film inspiré d'un fait-divers, l'autre, qui vient de purger sa peine, a la mémoire qui vascille. Des questions, des débuts de réponse, de l'humour. Et c'est sublime. comme toujours sous la plume de Juan Marsé.

1949. Carolina Bruil Latorre, une prostituée, est assassinée au Delicias, un cinéma barcelonais. Son meurtrier est le projectionniste, Firmin Sicart. Il l'a étranglée avec un bout de pellicule, un chapelet de photogrammes éliminés du film projetté ce jour-là, Gilda. Il reconnaît les faits et est emprisonné.

1982. Un écrivain est chargé d'écrire le pré-scénario d'un film inspiré du meurtre de la prostituée. Il se met au travail et rassemble tous les documents disponibles traitant de l'affaire : rapports, actes du procès, coupures de journaux... Mais si toute cette prose lui apprend le comment du crime, le pourquoi reste toujours inconpréhensible.

" Et le verdict final énonçait clairement ce qui s'était passé : l'assassin Fermin Sicart Nelo, ayant avoué et été reconnu coupable, se rappelait parfaitement comment il avait tué la prostituée Carolina Bruil Latorre, mais ne se souvenait absolument pas de la raison pour laquelle il l'avait fait."

Mais Firmin Sicart étant toujours en vie et ayant purgé sa peine, pourquoi ne pas l'interroger directement ? Il sera peut-être plus locace qu'au moment du drame. Et l'assassin est convié chez l'écrivain. De longs entretiens s'ensuivent, coupés par les interventions - très drôles - de Felisa, la femme de ménage de l'écrivain, une "insupportable cinéphile".

L'écrivain réussira-t-il à démêler la mémoire de l'assassin ? Ce dernier a-t-il vraiment oublié la raison de son meurtre ou feint-il ?

Juan Marsé nous plonge, une fois de plus, dans un monde qu'il affectionne tout particulièrement, celui du cinéma. Et on retrouve avec bonheur sa "plume", sa belle et riche écriture pour un magnifique roman sur la mémoire. Celle de l'assassin... mais ausi semble-t-il celle de l'Espagne d'après la guerre civile. Un grand moment de littérature et de plaisir.

Lire aussi :

Un entretien avec Jean-Marie St-Lu, traducteur de Juan Marsé

Rêveries d'un jeune homme solitaire

Marie Torres pour www.micmag.net
Cette putain distinguée
Juan Marsé
Traduction Jean-Marie St-Lu
Editions Christian Bourgois, Janvier 2018
16 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Paysages, monuments, châteaux, personnages…Au fil du temps, la boule à neige a tout « englobé et enneigé » et, de simple souvenir de vacances, est devenue objet de collection très recherché.  Comment ? Pourquoi ? Petit historique et rencontre avec le mystérieux « Môssieur Gustave » et avec Liliane David, peintre de boules à neige.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Méga foire d'armes en Floride après massacre
Quatre jours après le massacre dans un lycée par un jeune de 19 ans, la méga foire où l'on peut acheter l'arme en toute liberté qui a servit au massacre.
 
Bolloré réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement"
L'homme d'affaire Vincent Bolloré  qui a plusieurs médias dans son viseur, réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement" suite à la publication d'un livre-enquête sur ses méthodes en Afrique et ailleurs. 
 
Nuit de la lecture
Des milliers d’animations  dans les librairies  sur l’ensemble du territoire samedi 20 janvier pour une  2e Nuit entièrement dédiée à la lecture. Plus ici.
 
Garcia Marquez en ligne
Les archives de Gabriel Garcia Marquez sont gratuitement en ligne, soit quelque 27500 documents, des photos mais aussi une dizaine de manuscrits et autant de carnets, ainsi que 2000 lettres. Pour y accéder, ici.
 
"Trou de merde"
Donald Trump qualifie  de "trou de merde" Haïti devant des sénateurs à la Maison Blanche. Nos récents reportages en Haïti démontrent que ce pays est hautement plus respectueux que ces propos tenus.