- Lire

L’Atlas Mondial du Vin : différents crus, différents cépages, tout un art !

Jean-Christophe Mary - 19 février 2018
Merlot, syrah, chardonnay, sauvignon…De nos jours le vin ne se définit plus une seule origine géographique. Cet ouvrage nous emmenène sur les cinq continents à la découvertes des millésimes et cépages les plus intéressants du moment.

Vinification, cépages, dégustation, classification, crus classés arômes du vin*, lexique du vin, cet ouvrage s’adresse à tous passionnés qui veulent en savoir plus sur les différents crus qui sont dégustés chaque jour par millions de litres sur la planète.

Pour cela, Hugh Johnson expert mondial et Jancis Robinson journaliste à La Revue des Vins de France nous emmènent à la découverte des nouveaux paysages vinicoles internationaux à travers une documentation riche et 25 cartes explicatives.

Des vins de Côte d’or aux célèbres crus bordelais, des cépages rouges italien aux vins juteux produits par les petits agriculteurs de San Vicente en Espagne, en passant par les vins pétillants de Rhodes et doux de Samos (Grèce), au cabernet sauvignon de la Napa Valley (Californie), au Shiraz de Barossa Australien, de la palette de cépages Argentins et Chiliens aux vignobles d’Afrique du Sud, de Chine, Inde Thaïlande ou du Japon, vous saurez tout sur le pays d’origine, les arômes, la teneur en alcool, les méthodes de production, la gamme des variétés des vignobles, sans compter les bonnes adresses et lieux de dégustation. Tout est raconté, livré en détail augmenté de petites notes de dégustation que nos deux documentalistes ont pu observés sur plus de quarante ans.

Vous y apprendrez par exemple que le vin est apparu en même temps que la civilisation en Orient, bien avant l’histoire écrite, que le vin résulte de la fermentation d’un jus de fruit unique le raisin, que la géographie détermine les nuances et de la saveur du vin, que le cépage en est l’élément de base. Pays par pays, les auteurs reviennent sur les différentes variétés, les différents arômes, les conditions de fabrication mais aussi les traditions de vinifications. Un guide convivial très intéressant aussi parce qu’il restitue à travers les étiquettes et les publicités le contexte et l'époque des productions. Parfait pour connaître tout du vin, depuis le travail du viticulteur, jusqu'aux différents crus mondiaux.

* A consommer avec modération

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
L’Atlas Mondial du Vin
Hugh Johnson, Jancis Robinson
Editeur : Flammarion
Nombre de pages : 400
45 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.