- Lire

Les Valises

Marie Torres - 19 mars 2018
Drôle de mission que celle de Donizetti : transporter des valises de Caracas à Rome, Genève, Paris ou Madrid en ne posant aucune question. Que contiennent-elles ? Quel est le but de ces "transferts" ? Entre roman noir et critique sociale, cet ouvrage est aussi un hymne à l'amitié.

Difficile de vivre à Caracas. Le héros du roman de Juan Carlos Mendez Guédez, Donizetti, le sait bien, lui qui doit subvenir aux besoins de sa famille, de son ex-femme et de son fils. Aussi, pour survivre, il est prêt à tout et même à transporter des valises de Caracas à Rome, Genève ou Madrid, tout en ignorant leur contenu et le motif de sa mission. Jusqu'à ce qu'il retrouve son ami d'enfance, Manuel. Manuel aime la boxe mais comme Donizetti, il n'a pas eu le choix : pour survivre il a accepté de travailler dans le magasin de chaussures de ses parents. Un jour, une fille lui remet une enveloppe destinée à Donizetti.

"- C'est quoi ?

- Tu dois le savoir. Tu es dans des histoires bizarres ? J'ai eu drôlement peur. Des années sans nous voir et, tout à coup, quelqu'un pense que c'est une bonne idée de me laisser quelque chose pour toi. J'ai failli refuser, mais la fille n'avait pas l'air commode du tout. Visiblement, tu es suivi...

- Je ne sais pas dans quelles histoires je suis, Manuel, mais le mieux , c'est que tu ne le saches pas non plus."

Alors, ensemble, les deux amis vont lutter et tenter de prendre une revanche sur tous les profiteurs corrompus, les espions cubains et les mafias russes, la seule façon, peut-être, de survivre au marasme.

C'est donc au coeur de la tragique réalité vénézuélienne que nous entraîne Juan Carlos Mendez Guédez avec son dernier ouvrage, mélange de roman noir et de critique sociale et bel  hymne à l'amitié.

Marie Torres pour www.micmag.net
LES VALISES
De Juan Carlos Méndez Guédez
Traduction, René Solis
Éditeur : Métailié Noir, mars 2018
21,00 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.