- Musique

Jeff Lynne’s Electric Light Orchestra « Wembley or Bust »

Jean-Christophe Mary - 7 février 2018
Jeff Lynne réactive son groupe Electric Light Orchestra à la faveur d’un live d'anthologie. Un enchaînement de tubes et, en bonus, le film du concert.

Alors que le catalogue des Beatles est régulièrement réédité et remis à jour, il ne faudrait pas rater la sortie de cet excellent live d’Electric Light Orchestra réactivé par son créateur Jeff Lynne après des années d’inactivité. Pourquoi ce parallèle Beatles Electric Light Orchestra ? Tout simplement parce Jeff Lynne la tête pensante du groupe fût le producteur de trois Beatles dans les 80’s et les 90’s : Paul McCartney, Ringo Starr et bien sûr George Harrison. Un peu comme Badfingers dans les 70 ‘s, Electric Light Orchestra laissa entrevoir la direction musicale qu’auraient pu prendre les Beatles si ils s’étaient reformés.

De 1970 à 1986, Jeff Lynne élabore ce nouveau courant musical qui va de la pop au rock progressif en passant par le rock symphonique. Jeff Lynne se révèle être un chanteur avec cette belle voix haut perchée doublé d’un guitariste émérite. Producteur talentueux, il se charge aussi de façonner le son d’ELO, un pied dans la pop des 60’s, l’autre dans le rock’n’roll futuriste, avec ces voix en canon, ces symphonies de violons et violoncelles, ces guitares électriques rehaussées de synthétiseurs gorgés d’effets spéciaux.

Avec l’arrivée de la new wave début des 80’s, le groupe se sépare laissant à Jeff Lynne l’occasion d’amorcer une belle carrière de producteur. La liste serait trop longue mais citons en vrac ses productions remarquables pour Dave Edmunds, Duane Eddy, George Harrison, Randy Newman, Roy Orbison, Tom petty, Regina Spektor et les Traveling Wilburys. En 1980, la veille de l’assassinat de John Lennon, les Beatles étaient sur le point de se reformer. On peut aisément imaginer que Jeff Lynne aurait de près ou de loin participé de prêt à cette résurrection.

Si la liste est trop longue pour mentionner tous les joyaux musicaux que l’on peut découvrir sur ce live capté à Wembley le 24 juin 2017, citons tout de même cette version kaléidoscopique de « Mr. Blue Sky » qu’on l’on pourrait croire sortie d’un St Peppers alternatif, ce « Evil Woman » aux refrains pop entêtants, qui offre un savant mélange de pop psychédélique, « Can’t get It out of my head » ou « Telephone Line » dans la droite lignée d’un George Harrison. Sur les hits « Don’t bring me down », « Turn To Stone » ou « Livin’ Thing » « Xanadu », on mesure toute l’étendue de sa couleur vocale, de ses arrangements pop intemporels. Et bien sûr la nostalgie nous gagne à l’écoute de ce « Handle With Care » composé avec les copains Harrison, Dylan, Petty, Orbison, époque Travelling Willburys. En ces premiers jours de l’été 2017, Jeff Lynne et son groupe enchaînent tube sur tube pour la plus grande satisfaction des fans massés dans le célèbre stade londonien. En bonus, le film du concert.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Jeff Lynne’s
Electric Light Orchestra « Wembley or Bust »
Columbia /Sony, Novembre 2017
1é,38 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Paysages, monuments, châteaux, personnages…Au fil du temps, la boule à neige a tout « englobé et enneigé » et, de simple souvenir de vacances, est devenue objet de collection très recherché.  Comment ? Pourquoi ? Petit historique et rencontre avec le mystérieux « Môssieur Gustave » et avec Liliane David, peintre de boules à neige.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Méga foire d'armes en Floride après massacre
Quatre jours après le massacre dans un lycée par un jeune de 19 ans, la méga foire où l'on peut acheter l'arme en toute liberté qui a servit au massacre.
 
Bolloré réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement"
L'homme d'affaire Vincent Bolloré  qui a plusieurs médias dans son viseur, réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement" suite à la publication d'un livre-enquête sur ses méthodes en Afrique et ailleurs. 
 
Nuit de la lecture
Des milliers d’animations  dans les librairies  sur l’ensemble du territoire samedi 20 janvier pour une  2e Nuit entièrement dédiée à la lecture. Plus ici.
 
Garcia Marquez en ligne
Les archives de Gabriel Garcia Marquez sont gratuitement en ligne, soit quelque 27500 documents, des photos mais aussi une dizaine de manuscrits et autant de carnets, ainsi que 2000 lettres. Pour y accéder, ici.
 
"Trou de merde"
Donald Trump qualifie  de "trou de merde" Haïti devant des sénateurs à la Maison Blanche. Nos récents reportages en Haïti démontrent que ce pays est hautement plus respectueux que ces propos tenus.