18-11-2011 18:57:03

Rio - Lucas Santtana Sem Nostalgia

Derrière des lunettes à la Elvis Costello, Lucas Santtana,musicien carioca de la Zona Sul, bahianais d’origine, revendique sans certitudes ni animosité le droit de choisir l’expression artistique qui lui convient. Résultat ingénieux et brillant !
Par Stéphane de Langenhagen (Paris)

Derrière des lunettes à la Elvis Costello, l’homme se pose en chercheur, aimable, discret, mais ingénieux, brillant, et revendique sans certitudes ni animosité le droit de choisir l’expression artistique qui lui convient. L’exercice de style que s’est imposé Lucas Santtana (avec 2 t !) pour son 4ème album, c’est la relecture du format royal de la musique brésilienne, le fameux guitare-voix, un grand classique qui nous a donné Dorival Caymmi et João Gilberto. Bien sûr, tout ceux qui suivent depuis 1999 et la sortie encensée d’Electro Ben Dodô (produit par le génial Chico Neves), ce musicien carioca de la Zona Sul, bahianais d’origine, qui s’était fait remarquer comme flutiste sur la tournée Acústico MTV de Gilberto Gil, se sont doutés que le bonhomme n’allait pas se satisfaire d’un banal disque acoustique. Le maître mot de Sem Nostalgia (Sans Nostalgie), c’est la contrainte. Seule la guitare (et la voix) pour enregistrer. Pas de basse, pas de batterie, pas de claviers, contrairement à ce que pourrait laisser penser l’écoute de la plupart des morceaux, non, tout est joué sur le même instrument, qui sert de percussion et de caisse de résonnance. Mais retravaillé et bidouillé façon Lucas Santtana, c’est à dire de manière formidablement originale.

"décoller de Rio pour des ambiances plus tropicales"

Ca démarre sec avec Super violão mashup rempli de samples des grands maîtres, Baden, Dorival, João, Jorge Ben. La suite est un climat envoutant digne du Tom Zé d’Estudando a Bossa. Le tube Cira, Regina e Nana, les compositions mélancoliques en anglais avec Arto Lindsay dont on ressent la forte présence tout au long de l’album, la reprise groovy d’Amor em Jacumã de Dom Um Romão, et les deux instrumentaux qui nous font décoller de Rio pour des ambiances plus tropicales : Recado para Pio Lobato est un hommage au guitariste de Belém principal responsable de l’heureuse résurgence des sons électriques au Nord du Brésil, et O violão de Mario Bros, un clin d’œil à l’influence des sons des vidéo games, thème qu’il reprendra plus tard avec Curumim et BNegão dans Caixa preta sur l’excellentissime compil du label, Oi ! A Nova Música Brasileira, distribuée par Differ-ant. Retour au mysticisme et à l’introspection avec Natureza n°1 em mi maior, enregistré en pleine nature à minuit sur les hauteurs de la forêt de la Tijuca, aux milieux des grillons et des insectes, seule concession sonore à l’exercice imposé, et qui clôt un album longuement préparé, empreint d’une extrême finesse et d’une inventivité rare. A placer parmi les grandes réussites de ces temps perturbés où les tentations de retour sans imagination aux classiques et aux fondamentaux sont légion, Sem Nostalgia s’impose logiquement 50 ans plus tard après Chega de Saudade. Enfin, pour ceux qui ont eu la chance de venir le voir à son concert parisien le 2 novembre à la Bellevilloise avec ses deux musiciens, l’ancien partenaire de Ramiro Musotto avait préparé un superbe cadeau : la reprise sur scène d’une des plus belles ballades de la MPB, Mensagem de amor signée Leo Jaime. Emotion garantie.

(1 CD du label Mais Um Discos, distribution Differ-ant)

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

L'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux

Si le titre pas eu un énorme succès à sa sortie en janvier 1978, aujourd'hui, « Mr Blue Sky » est l'un des morceaux des années 70 les plus téléchargés et diffusés en streaming. Histoire d'une chanson « ensoleillée » ... Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



BRÈVES

Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.