Port-au-Prince (Haïti) - Spécial reportage Haïti

Josué Azor le photographe de l’underground gay de Port-au-Prince

Hélios Molina - 
Regard profond et clairvoyant, mots bien posés, Josué,Azor 30 ans, sait comment s’y prendre pour tailler la route dans ce monde difficile de la photographie. Son atout, il fait partie de la communauté homosexuelle, suit les fêtes et les manifestations culturelles de sa ville.

Photographies de Josué Azor- Port-au-Prince Haïti                          

  C’est un jeune homme bien décidé à faire un long parcours de photographe professionnel. Son regard profond et clairvoyant, ses mots bien posés, Josué, 30 ans, sait comment s’y prendre pour tailler la route dans ce monde difficile et la jungle de la photographie. Son atout, il fait partie de la communauté homosexuelle, suit les fêtes et les manifestations, est solidement implanté dans une thématique, n’a que faire de l’interdit et du machisme ambiant. Ou plutôt il ne craint pas une certaine homophobie qui s’est amplifiée dans le pays depuis qu’un député a fait voter une cruelle loi pour tenter de contrer les agissements de la communauté gay en Haïti.

 "J’ai commencé à travailler sur la nuit puis ça a évolué vers les soirées LGBT"

Pourtant rien ne laissait présager que Josué finirait photographe lorsqu’il fit ses études administratives ou lorsqu’il vécu dans un entourage protestant anti vaudou. Autodidacte, il débuta sous les encouragements de ses proches et d’un certain David Pamoison qui organisa un atelier photo à l’Institut français.

« J’ai commencé à travailler sur la nuit puis ça a évolué vers les soirées LGBT et suis allé vers le nu masculin ou un certain homo érotisme. (http://infrarouge.mondoblog.org/2017/10/14/coups-de-coeur-instagram-nus/). Ma vie d’homo est un combat, c’est pas facile ici et dans les réseaux sociaux je me suis rendu compte que je n’étais pas seul. »

Josué a  tout d’abord come influences les photographes humanistes français tel que les sublimes clichés noir et blanc de Willy Ronis. Evidemment viendra ensuite l’américain Mappelthorpe le provocateur qui plante un décors sans tabou dans les années 70 et 80 en Amérique.

Josué réussit à vivre de ce travail ici, grâce à des publications dans divers magazines. Il n’a contrairement à beaucoup de jeunes aucune envie de quitter son île. « Ca va pour moi et je voyage pas mal dans le cadre de mon travail à travers mes expos aux USA, au Canada, à Paris, en Chine car mes photos aiment le voyage. Il faut garder une certaine lucidité sur le pays. « Noctambules » ou « Cuir night life » sont deux expos qui se baladent. Car dit l’artiste « Les gens d’ailleurs cherchent le regard haïtien ».

Du coup Josué Azoré (http://nbhaiti.com/josue-azor-photographie-artistique) est devenu en peu de temps une référence de la photographie documentaire haïtienne et son nom sera rapidement annexé dans les listings d’expos à retenir.

Hélios Molina pour www.micmag.net
1
2
3
  • Josué Azor ©Hélios Molina

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

L'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux

Si le titre pas eu un énorme succès à sa sortie en janvier 1978, aujourd'hui, « Mr Blue Sky » est l'un des morceaux des années 70 les plus téléchargés et diffusés en streaming. Histoire d'une chanson « ensoleillée » ... Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



BRÈVES

Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.