Bourges - reportage-musique

La scène alternative du Printemps de Bourges

Pascal Girardin - 18 avril 2016
Beaucoup moins médiatiques, les multiples scènes ouvertes du festival accueillent amateurs, semi-professionnels, et futurs pros. Grâce notamment à l'Association des techniciens des réseaux solidaires, des groupes tels Bad Fantasy ou Adam's Pick y font entendre leur voix.

Théâtre de rue du Printemps des régions.(Photo/P.Girardin)

Le spectacle surprend toujours si l’on ne connaît que les images de grandes scènes diffusée dans les médias nationaux. Le Printemps de Bourges, qui célèbre cette année sa quarantième édition, offre aux artistes en devenir une multitude des scènes ouvertes.

Là-bas au bout de la place Séreaucourt, il y a la scène du Printemps des régions, destinée aux musiciens locaux possédant déjà quelque notoriété, et puis, disséminées parmi la foultitude des stands commerciaux, on trouve aussi bien les scènes de la Taverne Kronenbourg que celle des caisses mutuelles complémentaires et d'action sociale (CMCAS) où Bad Fantasy  (groupe de blues rock) se produit, ce vendredi 15 avril 2016.

Attendant son heure, le groupe déambule dans les allées attenantes, au milieu d’une foule détendue, parmi les stands de cotonnades indiennes bigarrées et de bijoux fantaisie. Les fragrances des savons artisanaux et des encens rivalisent avec celles des arbres fleuris du parc voisin. L’on vend du miel, de l’alimentation artisanale bio et des escargots.

« Si vous voulez jamer, vous avez un créneau de libre en attendant les musiciens suivants. » Thierry, le régisseur animateur de la Taverne Kronenbourg fait bon accueil à Bad Fantasy. Pression Live est une vraie jolie petite scène, avec une belle programmation et une bonne sono. Le groupe de rappeurs Kiddam and the People s’y produit déjà. Antoine le chanteur de Bad Fantasy est fin prêt; l’harmoniciste lance la machine, Kevin, le bassiste de Kiddam, réapparaît et c’est parti pour What ever Blues (composition originale). Un guitariste se greffe avec bonheur en cours de morceau.

Un jour peut-être, la grande scène avec la Grande Sophie


Sur la scène des CMCAS, des groupes de jeunes, venus de plusieurs centres d’activités sociales, chantent et dansent. D’une maturité artistique surprenante, certains laissent augurer d’un avenir prometteur. Avec un peu, beaucoup, passionnément de chance et surtout de volonté, l’une de ces jeunes filles partagera peut être un jour la grande scène avec la Grande Sophie. Charge à eux d’être convaincants car, lorsqu’il ne paie pas, le public est assez versatile. 

Les sonorisateurs de l’Association des techniciens des réseaux solidaires, basée à Grenoble (Isère), sont au travail. Bob, la soixantaine rock n’roll, était déjà là l’an passé : « Avant quand je travaillais, j’en faisais une de temps en temps, maintenant que je suis en retraite, je n’arrête plus ». À son tour, Bad Fantasy se prépare. La scène est certes petite, mais le travail sur le son très soigné. Un « ingé-son » régit la façade (pour le public) et un autre les retours (ce que les musiciens entendent sur scène). De quoi partir serein pour une heure et demie de tour de chant.

Séduit, le public est resté, malgré une baisse d'affluence dûe à l’ouverture de scènes plus médiatisées. Adam’s Pick, le groupe rock suivant, venu de Villefranche-sur-Saône, a eu moins de chance, la pluie et le froid tombant avec le jour. Mais ce sont des pros bien rôdés qui savent intéresser une assistance avec un rock simple et efficace et une bonne présence scénique. Cette année Bad Fantasy est passé entre les gouttes.


Légende photo vignette : Bob, de l'Association des techniciens des réseaux solidaires.

Crédit photo : Pascal Girardin

Pascal Girardin pour www.micmag.net


1
2
3
4
5
6
  • Bad Fantasy avec Antoine au micro et Pascal à l'harmonica.
  • Le groupe de rock Adam's Pick.
  • Kiddam and the People.
  • Jeunes pousses sur la scène des CMCAS.
  • Le public du Printemps alternatif.
  • Stand de tee-shirts rasta made in China.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

BRÈVES

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.