Madrid - 

Espagne - Ces masters bidonnés qui éjectent du pouvoir ministres et politiques de tous bords !

Par Hélios Molina - 
Falsifications de documents, notes modifiées, peu ou pas de cours sur place pour ces étudiants très particuliers, des diplômes accordés sans réel travail de recherche, un recteur lui aussi accusé de plagiat, l’université Juan Carlos 1 de Madrid fait chuter ministres et puissants politiques d’Espagne

Les déboires autour des diplômes accordés par l’université Juan Carlos 1 de Madrid à des personnalités politiques du pays secouent le monde étudiant et les intellectuels. Tous les cas de fraude ont été visibles depuis les six derniers mois.

L’université de Madrid qui a le nom de l’ancien roi d’Espagne est devenue dans les réseaux sociaux la risée de tous les internautes ibériques. Et surtout en Catalogne où le mouvement indépendantiste prône et défend une république anti-corruption. En effet plusieurs politiques de haut rang dont une ministre socialiste de la santé Carmen Monton qui vient de démissionner début septembre ont eu des masters dans des conditions très douteuses. Falsifications de documents, des notes modifiées après la remise de la thèse, peu ou pas de cours sur place pour ces étudiants très particuliers, des diplômes accordés sans réel travail de recherche, un recteur lui aussi accusé de plagiat, un directeur de thèse poussé à la démission. En clair l’université en question a du mal à faire  face à un vent de caricatures. Pourtant dans son introduction l’institution tente de se classer parmi les références européennes :« :« Notre université offre une formation de qualité et une ample et excellente offre académique en contribuant à l'avant-garde de la connaissance, dont le résultat se retrouve dans notre recherche scientifique de projection internationale. »

Le tout nouveau président du PP lui aussi dans la tourmente

Des mots qui ne sont plus crédibles ! Le Directeur de master de la présidente de la région de Madrid Cristina Cifuentes (ex figure du PP parti de droite avec de vieux relents franquistes) a dû lui aussi démissionner suite à des fraudes conséquentes sur le master de droit public de cette personnalité elle aussi démissionnaire.  Autre figure du Parti Populaire, Pablo Casado, le tout nouveau nommé président de ce parti (qui a une vision encore plus droitière que les précédents) aurait obtenu le même master que l ‘ex présidente de région). Mais celui-ci refuse de démissionner et tente de se faire oublier sur le sujet et fait profil bas quant aux critiques sur les autres cas révélés.

Mais les incessantes fraudes contre cette université font trembler tous ces politiques qui auraient collé dans leur CV de faux titres universitaires provenant de cette institution.  Dernière information en date, celle autour de la thèse du fringant président socialiste Sanchez qui a l’Assemblée nationale a dû répondre lui aussi à une question embarrassante sur sa thèse et prouver que celle-ci pourra être publiée et montrée au public prochainement.

L’université Juan Carlos de Madrid très ou trop proche du pouvoir n’est plus à présent considérée comme une institution indépendante et libre des pressions politiques.

La fraude révélée à tous les étages a semé un vent de panique dans les hautes sphères des partis. Et le public espagnol médusé se demande à l’heure d’un vermouth fait maison dans le bar à tapas du barrio : -"quel est le prochain ? A qui le tour ?"


Hélios Molina pour www.micmag.net


Un ami lecteur de Micmag nous informe d'une pétition en ligne sur le sujet : 

Change .org



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 2 mars 2019, l'artiste du street art, Bordalo II, expose ses sculptures géantes dans un espace brut de 700 m, dans le 13e arrondissement de Paris, pour dénoncer les ravages de notre société de consommation sur la nature. Lire la suite, ici.

BRÈVES

Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.
 
Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net