- Vintage

Les autos miniatures toujours dans la course

Marie Torres - 
Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.
Jaguar XK140 Tirage 20 ex seulement ! rare. Neuf en boite neuve. 60€ (photo Argus de la miniuature)

Lorsqu’on lui demande comment est née sa passion, il répond que c’est une vieille histoire. Bruno de la Tour, propriétaire du château de la Vigne, est un collectionneur féru de voitures miniatures. « Je suis né pendant la dernière guerre où les voitures étaient rares. Dans les premières années d'après-guerre, j'ai assisté à la renaissance de l'industrie automobile et le petit garçon que j'étais s'émerveillait des rares véhicules qu'il voyait autour de lui, et particulièrement de la "voiture de Papa" qui, bien sûr, était la plus belle et dans laquelle on montait avec le plus grand respect. C'est pourquoi, dès mon plus jeune âge - 5 ou 6 ans -, j'ai reporté toute cette admiration sur les petites autos-jouets que l'on m'offrait. »

Il faut attendre les années 1920 pour voir apparaître le fameux modèle à l'échelle 1/43

L’histoire des voitures miniatures débute, vous vous en doutez, avec la naissance de l’industrie automobile. Quelle aubaine pour les fabricants de jouets que cet engouement du public pour ces drôles d’engins ! Alors ils en fabriquent pour les enfants. À grande échelle, en tôle, en plastique ou en bois. Il faut attendre les années 1920 pour voir apparaître le fameux modèle à l’échelle 1/43, réalisé par Charles Rossignol et  représentant à l’identique les « voitures de papa » et les mythiques bolides de course. Mais c’est dans les années 1940, après la Seconde Guerre mondiale, que l’enthousiasme pour les miniatures prend son essor.

« Ces petits jouets, solides et colorés, étaient pour la plupart des Dinky Toys, produits par la marque Meccano, déjà très connue depuis les années 1930 », raconte Bruno de la Tour. « Je me suis beaucoup attaché à cette marque et ma passion a grandi au fil des années. C'est probablement vers l'âge de 10,11 ans que j'ai eu pour la première fois la fibre d'un collectionneur : je continuais à jouer, certes, mais avec de plus en plus de soin et de précaution et dès lors, avec la complicité de mon entourage, toutes les occasions étaient bonnes pour agrandir ma collection naissante : Noëls, anniversaires, fêtes, bon-points à l'école, misères chez le dentiste. » Et en effet, au fil du temps les miniatures, de jouets, se sont muées en objets de collection.

Des collections par marque : Norev, Solido, Dinky Toys, Corgi Toys

« La collection de miniatures automobiles touche des domaines très variés », explique Étienne Flament de l’Argus de la miniature. « Elle peut porter sur une voiture en particulier comme la Citroën DS ou la Renault 4L ou la VW Coccinelle que le collectionneur va rassembler dans toutes les échelles et tous les matériaux. Elle peut porter sur une thématique liée au travail : pompiers, police et gendarmerie, véhicules militaires, agricoles ou de travaux Publics. Les voitures de compétition sont aussi prisées : 24 heures du Mans, rallyes, Formule 1, essentiellement aux échelles 1/43 et 1/18.  Certains préfèrent les modèles liés à l'environnement du train, d’autres collectionnent par marque de jouets comme Norev, Solido, Dinky Toys, Corgi Toys, principalement à l'échelle 1/43. Mais qui sont ces collectionneurs ? Souvent des quinquagénaires - ou plus encore - car ils ont joué enfants avec ces miniatures. »

Bruno de la Tour a, lui, continué à acquérir des petites voitures avec, comme tous collectionneurs, des périodes de haut et de bas… « Jusqu'à l'accumulation d'une collection de plusieurs centaines de modèles dans leur emballage d'origine,  que j’ai entassé dans des cartons, dans des armoires et dans une chambre fermée... à double tour !  »

L’histoire pourrait s’arrêter là. Mais Bruno de la Tour a la chance de vivre dans un château. Le château de la Vigne, monument historique ouvert au public. Alors, pourquoi ne pas exposer  et faire partager ses « petits trésors » ?

 Quatre mille modèles exposés au château de La Vigne 

« Les anciens chemins de ronde, inutilisés, ont été alors aménagés, dotés d'une mezzanine dans la hauteur du plafond et garnis de plus de 60 vitrines fabriquées au fil des ans. Au total, ce sont plus de 4 000 modèles, un tiers de jouets anciens, deux tiers de modèles réduits, qui sont exposés. Chaque vitrine porte sur un thème différent, parmi lesquels on trouve les voitures de pompiers, de course, de présidents et  chefs d'État, de militaires, des camions d'autrefois… Des jouets anciens en tôle ou zamac. Des jouets Citroën, CIJ, JEP, Joustra, Dinky Toys, Marklin, Mercury... Des  Ferrari, Alfa Romeo, Mercedes, Ford, Peugeot, Bugatti, Panhard. »

Bref, on y découvre tant et tant de petites merveilles que, depuis un peu plus de vingt-cinq ans, l’ exposition de Bruno, rare dans son genre, a été admirée par des centaines de milliers de visiteurs, passionnés ou curieux, connaisseurs ou béotiens, jeunes ou moins jeunes, qui retrouvent leur âme d'enfant ou la première voiture qu'ils ont conduite.

« Le succès ne s'est jamais démenti : de nombreux groupes de voitures anciennes ou de prestige viennent chaque année voir les expositions temporaires qui y ont été organisées  sur la Citroën, les voitures de pompiers ou de course, les "belles américaines". »

Et si par passion, par hasard ou juste par curiosité vous passez la porte du château de La Vigne sachez qu’il abrite aussi une très belle collection de plus de 1 000 poupées du monde.

À savoir : Le prix d'une miniature est très variable selon son échelle, sa date, sa marque, son état... et peut varier de quelques euros ( 3 à 4 euros) à quelques milliers d'euros (jusqu'à 10 000 euros !) Pour plus d’informations sur les ouvrages, les cotes, les ventes, achats et bourses de miniatures, l'Argus de la Miniature.

Marie Torres pour www.micmag.net
Pour visiter
Château de La Vigne
15 700 ALLY (à 15 km de Salers et à 10 km de Mauriac)
Tous les jours, du 15 juin au 15 septembre, de 11 h à midi (sauf le dimanche matin) et de 14 h à 19 h. Visite non guidée.
Prix d'entrée: 5 € par personne (demi-tarif pour les enfants de 5 à 12 ans).
mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Web: chateaudelavigne.com
Pour plus d’informations sur les ouvrages, les cotes, les ventes, achats et bourses de miniatures, l'Argus de la Miniature.
1
2
3
4
5
6
7
  • Citroën 5, 1923 (photo de la Tour)
  • Renault Prima Quatre 1949 (photo de la Tour)
  • Voitures présidentielles Renault (photo de la Tour)
  • Dinky Toys 1945/1950 (photo de la Tour)
  • Citroën 1923 (photo de la Tour)
  • voitures de la Belle Époque(photo de la Tour)
  • Salle d'exposition (photo de la Tour)

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule.  On les classe par marques, matières,  échelles, thèmes…  Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.