- Vintage

You really got me, l'ADN des Kinks

Marie Torres - 30 novembre 2020
Sorti en 1964, "You really got me", troisième 45 T des Kinks, connait un succès immédiat. Il était temps, après deux échecs, leur maison de disque projetait de rompre leur contrat. Retour sur un standard incontournable du rock qui a failli ne jamais voir le jour...

1964. Les Kinks sont à deux doigts de se faire éjecter de leur maison de disque après l'échec de leurs deux premiers 45 tours. En mars, Ray Davies, sur le piano de son salon, compose une chanson. L'une de ses toutes premières. You really got me.

Quelques mois plus tard, en juillet, dans les studios IBC de Londres, le groupe est réuni. Ils savent qu'ils jouent leur dernière carte. Ray propose sa chanson. Ils enregistrent une première version, légère, aux légers accents jazz. Son frère, Dave, guitariste du groupe, pense que le riff serait plus puissant joué à la guitare qu'au piano. Alors, il se lance, il tâtonne pour trouver un style. Un style dur, rageux. Un son "crade" à l'opposé de leurs premières productions, plus lisses, plus propres. Et il finit par le trouver.

« Pour créer cette sonorité, j’ai donné des coups de cutter dans mes enceintes afin d’obtenir le même son que ferait un chien qui aboie sur un parking à minuit »

Un son qui sera la marque, l'ADN rock du groupe.

Et Dave est tellement bon que, plus tard, certains attribueront ce solo à Jimmy Page ce que ce dernier démentira, même s'il reconnaîtra avoir joué en studio avec le groupe sur leur 2e reprise. Mais c'est la 3e qui sera prise pour le disque avec Dave à la guitare. Un son qui sera la marque, l'ADN rock du groupe.

Les paroles ? Il est question d'un homme obsédé par une fille, à tel point qu’il ne sait plus ce qu’il fait, qu’il n’en dort plus la nuit et, malgré tout ça, qu’il veut rester son prisonnier à jamais…

"Girl, you really got me now,
Chérie, tu m'excites vraiment maintenant,
You got me so I don't know what I'm doin'
Tu m'excites alors je ne sais pas ce que je fais."

Le 4 août, le single débarque sur le marché britannique avant de trôner dans les charts américains et européens.

Le guitariste des Who, Pete Townshend, admet avoir été influencé par You Really Got Me

You Really Got Me sera reprise par Mott the HoopleToots and the Maytals, et, en 1978, dans une version explosive, par un jeune guitariste virtuose débutant : Eddie Van Halen… Elle fait aussi partie de la BO du film Good morning England.

Quant au guitariste des Who, Pete Townshend, il admet avoir été influencé par You Really Got Me pour écrire le premier single du groupe, I Can't Explain. La chanson est également une source d'inspiration pour des musiciens tels que Tom Petty, John Lydon ou Chris Bell.

On peut dire que You Really Got Me a été un véritable raz-de-marée. Côté son, certains y voient les fondations du hard rock et du heavy metal voire du punk... Côté paroles, elles en ont "surpris" plus d'un... Et pour cause. Alors que cette année-là les Beatles chantent I Wanna Hold Your Hand (je veux te prendre la main), Ray Davis, nous envoie des paroles pimentées : You got me so I can't sleep at night. (Tu m’excites tellement que je n’en dors pas la nuit )...

Retrouvez toutes les chroniques sur la petite histoire des grands hits, ici

Marie Torres pour www.micmag.net
You Really Got Me
The Kinks
A partir de 11,75 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

ÉVÉNEMENTS

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

VINTAGE & COLLECTIONS

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.