Paris - Théâtre

Monsieur Luchini, pourquoi tant d'acidité dans un monde indécent ?

Çiva de Gandillac - 6 mars 2014
Sourires amers, silences... Le public, "inculte", bouche bée, ne sait vers où regarder. L'arrogant Fabrice Luchini tient les huit cents spectateurs par le bout du nez.
Il vitupère :"Ça vous gêne qu'on parle de la merde ? Transformer la merde en dentelle, c'est ça le génie !"

L'acteur interpelle ouvertement le public en se qualifiant de masochiste. Pourquoi s'inflige-t-il ce calvaire alors qu'il fait beau en ce début mars ? Monsieur Fabrice Luchini a joué, ce mardi 5 mars 2014, Voyage au bout de la nuit, de Louis Ferdinand Céline, au Théâtre Antoine à Paris.

Il enchaîne, il compose, il devient chef d'orchestre et instrument à la fois : il s'incarne en Céline.
Le public est happé par la musique de Monsieur Luchini qui joue comme un enfant admiratif. Sa voix, ses intonations, son corps épousent l'oeuvre célinienne. Après nous avoir plongés dans les méandres obscurs, tristement implacables et épouvantables de la vie d'un docteur de banlieue ouvrière, il sort de son personnage et devient le vieux Céline d'après-guerre interviewé par un journaliste qui l'accable : "vous n'êtes qu'un abject personnage !". Céline répond qu'il voulait seulement éviter une nouvelle guerre, lui, meurtri dans son corps par la Der des Ders. Il s'est attaqué à une "secte". Il ne se revendique pas humaniste. Il se dit esthète qui rêvait d'une maison à Boulogne-sur-mer...

Soudainement, Luchini devient Fabrice, interpelle le public, le pique, le conspue : nous ne sommes que des ignorants, nous ne comprenons rien à l'oeuvre du génial Céline.

Combien de spectateurs parmi les huit cents présents ont-ils lu Voyage au bout de la nuit ? A peine une centaine et encore... Il exulte ! Nous ne respectons ni le sens du texte, ni les silences de son interprétation. Certains toussent, d'autres rient au mauvais moment. 
Il est vrai que parmi le public, des téléphones sonnent, vibrent, s'allument, flashent... Crime de lèse-majesté ! Pourquoi n'existe-t-il pas des brouilleurs d'ondes dans les théâtres comme dans certains cinémas ? La magie imaginative de l'écoute et la concentration du spectateur sont mises à mal... Et pour le comédien, ces intrusions doivent être un supplice, surtout quand il est seul voyageur dans un train qui le mène au bout de la nuit... 

Luchini nous trouve stupides, à la limite d'un certain complexe de supériorité ? Serait-il imbu de lui même ?

Ou ne respecterait-il pas les ignorants qui viennent découvrir un auteur à travers sa jouissive interprétation ? Monsieur Fabrice Luchini aimerait-il la provocation ? Aurait-il envie de blesser l'amour propre du public pour l'amener à lire minutieusement Voyage au Bout de la nuit ? Sûrement.

L'acteur, après avoir vidé son sac, repart de plus belle. Il  dévore Voyage au bout de la nuit ! Et soudain, Luchini redevient Fabrice, c'est la fin du spectacle ! A moins que... 

Il nous offrira, si nous sommes suffisamment attentifs, un ou deux textes supplémentaires, mais il ne se sent pas obligé. Voyage au bout de la nuit se joue à guichet fermé jusqu'à la fin mars. Certaines fans lui écrivent des lettres pour le supplier d'assister à son spectacle.

Il ajoute qu'une audacieuse lui a écrit : " P.S: je suce la bite ".                                                                  Yo Fabrice !

S'ensuit une lettre, celle que Céline avant d'être Céline envoya à Gallimard dans laquelle il écrivait que son oeuvre était difficilement résumable. Il l'estimait géniale parce-que différente et musicale. Il concluait sa missive en déclarant que Voyage au bout de la nuit deviendrait le livre le plus marquant du siècle dernier ( rires des spectateurs). Luchini s'arrête tout de go : "Bande de bobos, médiocres, bourgeois endimanchés, ça vous ennuie qu'une personne soit lucide par son propre génie ?". Silence dans la salle, puis rires... 

"Ça vous gêne qu'on parle de la merde ? Transformer la merde en dentelle, c'est ça le génie !" 
Monsieur Fabrice Luchini termine son spectacle par un texte de La Fontaine sur la mort, sujet et auteur favoris de Céline. Acclamations du public ! Et comme par miracle, il revient sur scène pour donner un bon point à nous autres idiots. Lui, acteur salue le silence et la concentration du public lors des cinq dernières minutes de son "show"...

Chapeau bas, Monsieur Fabrice Luchini. Simple regret, 1h30, trop court...

Vous nous avez mis l'eau à la bouche, c'est frustrant. Au moins 4 heures minimum, s'il vous plaît ! Seriez-vous capable de relever ce défi : interpréter Voyage au bout de la Nuit intégralement comme Peter Brook le fit pour le Mahâbhârata ?

ÇIVA DE GANDILLAC



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

BRÈVES

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.