Paris - Art contemporain

De la collusion entre l’Etat culturo-socialiste et la finance internationale Arnaud – Pinault

Nicolle Esterolle - 22 mai 2016
Deux événements à venir (à Paris) marquent bien cette collusion de fait entre le bien public et les grands intérêts privés en matière d’art contemporain.

Une très jolie colorisation du vide par l’anartiste Buren.

Deux événements actuels marquent bien cette collusion de fait entre le bien public et les grands intérêts privés en matière d’art contemporain.

Le premier c’est cette intervention de Buren qui va coloriser les 3 600 plaques de verre de la Fondation Louis Vuitton. Buren donc, pure création de la IVe République, de son appareil culturo-languien et de l’argent du contribuable…Buren , comme "bien" public en quelque sorte (et toute calamité qu’il soit), va donc se mettre au service privé du milliardaire pour valoriser les titres artistico- financiers de ce dernier, vides de contenu artistique, et ses sacs et valises destinés à contenir le même type de vacuité haut de gamme.

Le deuxième, c’est la Ville de Paris qui met le superbe bâtiment de la Bourse du commerce à disposition de l’autre milliardaire Pinault pour y fourrer ses titres artistico-boursiers estampillés Jeff Koons, Damien Hirst, Maurizio Cattelan, Paul MacCarthy de sinistre mémoire, et les valoriser avec l’aide de l’argent public et de l’admiration béate d’un public préalablement décérébré par quarante années d’activisme culturel d’État.

Quant au couple Jacques Lang-Claude Mollard, comme créateur de "Buren-héros national" , comme premier contributeur des quarante  années noires de la peinture française  et comme initiateurs de cette désartification de l’art au profit des réseaux de la finance de type Pinault-Arnaud, et du pouvoir bureaucratique de type FRAC (Fonds régional d'art contemporain), il faudra bien qu’un jour soit rédigé un catalogue raisonné de sa malfaisance et de sa responsabilité dans la mise en place du totalitarisme d’État en matière artistique.


À lire sur la Fondation Louis Vuitton :

Daniel Buren rhabille la Fondation Vuitton

François Pinault va ouvrir son musée à Paris



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net