Torremolinos (Espagne - 

Séquence noir&blanc - Franck Sinatra, expulsé d’Espagne pour avoir craché sur un portrait de Franco

Mink - 
C'est un inédit de la vie de la star. En 1964 en tournage en Espagne sous le joug d'une féroce dictature, l'acteur rebelle défie les autorités sans craindre les conséquences de tels actes. Voici les faits.

 Dans la station balnéaire De Torremolinos, il tournait quelques scènes du film « Le colonel Von Ryan ». Les principales scènes de ce film on été réalisées en Italie.

Franck Sinatra logeait dans le mythique hôtel Pez Espada qui existe toujours et qui a conservé une certaine nostalgie des grands moments.  Durant cette période Sinatra était en rupture avec Ava Gardner et sa consommation d’alcool ne cessait de perturber l’homme à la vie tourmentée.

Un journaliste et un photographe du journal Publico assistent à une scène imprévisible à ce moment là dans son hôtel. En pleine interview apparaît l’actrice cubaine Ondina Canibano qui tourne un western du côté de Malaga. Celle ci se jette dans les bras de Sinatra. Mais l’acteur la rejette violemment. En réponse elle lui jette une coupe de vin à la figure. Sinatra en perd la tête et se rue sur l’actrice, la tire par les cheveux jusqu’au sol. Le photographe qui n’en avait pas perdu une miette se voit poursuivit à son tour par Sinatra qui lui prend l’appareil et l’éclate sur le carrelage.

Mais le photographe outré va se plaindre des faits dans un poste de la Guardia Civil.
La police se présente à l’hôtel mais celui-ci refuse de se montrer devant eux.

L’affaire commence à faire du bruit et la police laisse à l’acteur 48heures pour se présenter au commissariat.

Les 48 heures passées pas de Sinatra devant les autorités espagnoles. Le gouverneur civil du moment prend cela comme un affront à l’honneur de la patrie. La police court à l’hôtel et oblige l’acteur à se diriger vers un commissariat de Malaga pour l’entendre autour de « scandale public ».

L’acteur aurait ensuite répondu uniquement par monosyllabe et lorsque l’interrogatoire se termine il décroche un portrait accroché au mur du dictateur Franco et crache dessus.

La police voulait le fusiller sur l’acte. Mais le gouverneur civil imaginait les terribles répercussions qu’un tel acte signifiait au vu de la popularité du personnage.

Résultat : expulsion immédiate et 25 000 pesetas d’amende. Il est aussitôt emmené vers l’aéroport sans ménagements.

Sur la passerelle de l’avion Sinatra cria haut et fort « Je ne reviendrai jamais dans ce pays de fascistes ! »

Et l’acteur n'en reste pas là ! Pour l’anniversaire des 25 ans de paix (soit les 25 ans de dictature) il envoie un télégramme à Franco « Mourrez maintenant ! »

Mink pour www.Micmag.net


1
2
  • journal de l'époque
  • Accompagné par des policiers pur s'expliquer

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Rencontrer un expert. Fixer un prix de réserve. Mais quel expert choisir ? Le monde des ventes aux enchères n'est pas une action toute simple. Il vaut mieux prendre quelques précautions pour ne pas se faire arnaquer. Conseils... Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Gallimard lance sa galerie d'art...
C'est une exposition consacrée à Patti Smith qui inaugurera, au 30-32, rue de l'Université, à Paris (7e), la Galerie Gallimard, qui présentera, à partir du 11 novembre, des accrochages en lien avec les auteurs et dessinateurs du catalogue.
 
Catalunya- Politico pro guerra
Alfonso Guerra (PSOE) y ex ministro socialista defiende enviar al Ejército a Catalunya si fuera necesario
 
Indépendantisme et Catalogne-Guerre froide !
La situation s'envenime entre Madrid et Barcelone. Madrid tente de bloquer les fonds financiers des institutions et les bulletins de vote à la sortie des imprimeries. Tandis que le gouvernement Catalan maintien son appel à un référendum le 1er octobre. 
 
La Russie à l'honneur

Du 16 au 19 mars prochain, le salon Livre Paris recevra une délégation de 30 auteurs venus de Russie.

 
Vaut mieux deux fois qu'une !
Fernando Collor ancien président brésilien destitué pour corruption en 1992, l'est à nouveau cette fois comme député en 2017 dans l'affaire Petrobras. Faut mieux deux fois qu'une !