- Série TV

Blindspot Saison 3 : Jane Doe ou la mémoire dans la peau

Jean-Christophe Mary - 5 août 2019
Dos, bras, jambes, visage ...Plus qu’un phénomène de société, le tatouage est devenu un art à part entière et nombre de séries TV associent leurs thrillers à son univers. Il en est ainsi de Blindspot dont les tatouages de l'héroïne sont la clé pour retrouver les criminels...

On s’en souvient la série télévisée, Blindspot, commence par la découverte dans un sac de voyage, à Times Square, ’une femme amnésique. Jane Doe (Jaimie Alexander), entièrement tatouée. Ces tatouages sont une sorte de carte au trésor abritant la véritable identité de cette femme.nDès lors, elle rejoint l'équipe des agents Kurt Weller, Natasha Zapata, Edgar Reade et Patterson, pour retrouver sa mémoire tout en découvrant qu'elle a de nombreuses compétences pour les aider à à résoudre de mystérieuses énigmes liées aux tatouages.

Dans cette saison 3, de nouveaux tatouages sont découverts. Ils vont dévoiler de nombreux secrets et les membres de l'équipe devront rester soudés pour se battre contre Ian « Roman » Kruger. Au travers de ces 22 nouveaux épisodes, remplis d’adrénaline, on ne peut s’empêcher de penser au superbe film Memento 2000 de Christopher Nolan

Secrets de famille, paranoïa, chantage, conspiration, cette nouvelle saison est tout aussi captivante que les deux premières avec un final particulièrement surprenant et plein de rebondissements. La qualité de la série repose sur la performance des acteurs principaux Kurt Weller (Sullivan Stapleton) et Jane Doe / Alice « Remy » Kruger (Jaimie Alexander) qui incarnent leur rôle avec force et profondeur. L’histoire, toujours aussi crédible, maintient le suspens surtout quand la résolution des indices devient un peu trop répétitive. Par son suspense et sa construction, cette série parvient à se renouveler efficacement. Vivement la saison 4.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Blindspot
Saison 3
22 euros

 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Stéphane Faucourt, collectionneur Star Wars

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au 5 septembre 2022
Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander

Photo, peintures, design, ciné, littérature et même musique. Beaubourg offre un petit voyage dans le temps en nous immergeant dans l'Allemagne des années 20, juste avant l'arrivée du nazisme, lorsque les artistes se font le miroir d’un monde froid, où la désillusion règne en maître...
Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) | Musées à 4e arrondissement, Paris (timeout.fr)

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne)
Transport
Métro : Rambuteau
Prix
De 11 à 14 €
Heures d'ouverture
Tous les jours (sauf le mardi), de 11h

BRÈVES

Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.