31-08-2011 11:59:47

Festival du photojournalisme dans une profession en déliquescence !

Visa pour l’image de Perpignan fin août : une référence en matière de photojournalisme dans la planète médias. Le 23ème festival du genre attire toujours autant de monde alors que la profession est aux abois.
Par Hélios Molina (Perpignan)


Visa pour l’image 2011, une réussite ? C’est en tout cas un long chemin depuis le premier festival qui n’attirait pas les journalistes parisiens. A présent, la planète médias ne manque pas cette rencontre qui offre 34 lieux d’expositions extraordinaires et 26 soirées de projections du 27 août au 11 septembre. 3000 accréditations de journalistes du monde entier qui se pressent devant le bureau du festival débordé par tant de demandes. Car l’événement s’est ouvert aux pays émergents. Des lieux fantastiques d’expos (chapelles, ancienne prison, etc.) dans une ville dont le centre historique est en ruine ou mal-en-point ! De la photo sur fond de crise et chômage dans un Perpignan en souffrance. Car il s’agissait, fin des années 90, de donner du courage à une profession déjà en perte de vitesse. Photoreporter est pour beaucoup de jeunes, une profession de rêve qui alliait bonnes rémunérations, voyages et liberté individuelle. Mais ce cliché est bien lointain car la profession va très mal !! Moins de cartes de presse. La plupart des jeunes qui tentent l’expérience en subissent les travers. Les médias papier, en perte de vitesse, ne financent plus de coûteux reportages. La profession connaît un fort taux de précaires aux revenus larmoyants.  D'après J.F. Leroy, directeur du festival,  une dizaine de reporters vivrait correctement de ce métier. Les médias traditionnels et les lecteurs préfèrent les pages people au reportage venu de l’autre bout de la planète sur un sujet sérieux ou délicat. Mais une bonne dose d'espoir se pointe. Aurore boréale dans un horizon blafard : les nouvelles technologies ouvrent la porte à de nouveaux talents, à de nouvelles réflexions, à un nouveau regard. Le tout est pour l’instant mal ficelé économiquement … Car tous ces nouveaux venus cherchent la voie du financement pour ces nouveaux médias qui approcheront le grand public dans un proche avenir.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre.

Destaques de París

Cette exposition met en lumière ce moment de l’Histoire de France où les artistes femmes ont accédé à une visibilité inédite, d’Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), Marguerite Gérard (1761-1837), Marie-Guillemine Benoist (1768-1826) ou encore encore Constance Mayer (1775-1821). Lire la suite, ici.


Notícias

Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées. 
 
Bretagne - menaces de mort sur journaliste
Le 31 mars, Morgan Large a découvert que deux des boulons fixant une des roues arrière de son véhicule avaient disparu. Elle faisait l’objet de pressions depuis son témoignage dans le documentaire « Bretagne : une terre sacrifiée ». L'agro alimentaire en cause. 
 
Rod Stewart annonce un coffret vinyle « 1975-1978 »
Cinq albums vinyles, les quatre premiers de Rod Stewart, et un LP bonus avec des extraits de studio inédits... C'est en coffret et c'est pour le 4 juin.
 
En 20 ans, Paris a perdu 405 librairies

Le dernier recensement confirme la baisse des librairies dans la capitale : 643 soit - 33 % depuis 2003. Mais Paris reste toujours la métropole la mieux dotée de France par habitants.