- Lire

Rainbowman / David Bowie

Marie Torres - 14 décembre 2019
Jérôme Soligny, écrivain, journaliste, musicien, n'en est pas à son coup d'essai : des ouvrages et des articles sur Bowie, il en a écrit énormément. Alors pourquoi ce énième livre ? Peut-être parce que celui-ci donne la parole à ses proches et que le résultat est différent, touchant et très beau.

Si le premier chapitre, Wesnesday'Child, évoque les premiers pas de David Robert Jones dans la vie, son entrée à la maternelle en 1951 ou chez les scouts un peu plus tard, Rainbowman n'est pas une biographie. Une biographie classique. Et pour cause. Jérôme Soligny a déjà beaucoup écrit sur Bowie. Pendans près de 50 ans, il a publié ouvrages et articles sur la star. Aujourd'hui, son ouvrage est consacré au musicien. De son premier album, David Bowie, en 1967, jusqu'à Scary Monsters, en 1980, considéré comme son chef-d'oeuvre.

1967, parution du premier album de David Bowie. Les Beatles, de leur côté, sortent Segent Peper's Lonely Hearts Club Band, Jimi Hendix, Are You Expeienced, Les Stones, Flowers...

"David Bowie, avec ses arrangements minutieux mais surannés va à contre-courant d'une tendance générale à l'expérimentation." Ce premier album est un échec.

1969, Bowie propose à son manager Space Oddity, l'histoire du Major Tom égaré dans l'espace. Dans la nuit du 20 au 21 juillet de la même année, Neil Amstrong pose le pied sur la Lune... Si la BBC ne programme pas le morceau, ne souhaitant pas porter malheur à l'équipe spatiale (Major Tom reste dans l'espace), "ils oublient de prévenir leurs collègues de la télévision et Space Oddidy passera bien à l'antenne pendant la nuit." Le succès n'est pas immédiat mais David Bowie sort de l'ombre...

Tony Visconti, Iggy Pop, Alan Parker, Eliott Murphy... Au fil des pages et des témoignages de 300 personnalités, Jérôme Soligny dessine le portrait d'un homme, de David Bowie. Un musicien dont l'oeuvre a évolué en fonction de ses rencontres et parfois de ses humeurs.

Un ouvrage magnifique, richement illustré et très bien documenté qui, même si vous pensez tout savoir sur David Bowie, vous apprendra énormément de choses. Un très beau cadeau de fêtes de fin d'année pour un proche... ou pour vous-même.

Marie Torres pour www.micmag.fr
Rainbowman/David Bowie
Jérôme Soligny
Gallimard - Relié – 7 novembre 2019
35,00 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)