- Musique

George Harrison, 20 ans déjà...

Marie Torres - 18 décembre 2021
Il y a tout juste vingt ans, le 29 novembre 2001, disparaissait George Harrison. Son nom, bien entendu reste, et restera toujours, associé à celui des Beatles dont il a été le guitariste de 1962 à 1969. Mais il était bien "plus qu'un des membres" des Fab Four... Retour sur son parcours.

"Harrison nous manquera à tous pour son sens de l’amour, de la musique et du rire" dira Ringo Starr, en apprenant le décès de George Harrison, le 29 novembre 2001.

Bien évidemment le nom de George restera toujours associé à celui des Beatles. George, le guitariste, dont le surnom était le "discret". Discret ? Pas tant que ça. Doté d'un caractère bien trempé, il a su s'imposer face au tandem Lennon/McCartney et apporter ses touches personnelles. avec des titres comme Taxman, Something, Here Come The Sun ou encore While my Guitar Gently Sleeps. C'est lui aussi qui a introduit la musique et la philosophie indiennes dans l'oeuvre du groupe avec, par exemple, un titre comme within you without you.

En 1970, les Beatles se séparent. George se lance alors dans une carrière solo même si bien avant il avait déjà sorti un album, Wonderwall, et collaboré à plusieurs albums de son ami Eric Clapton ou de Jack Bruce. Mais c'est après la séparation du groupe qu'il connait le succès avec la sortie, en 1971, de All Things Must Pass, son premier véritable album, qui se classe au sommet des charts des deux côtés de l'Atlantique. Ce triple 33-tours contient notamment My Sweet Lord, une de ses chansons les plus connues.

Il faut attendre 1981 et la sortie de Somewhere in England pour qu'il renoue avec le succès grâce notamment au titre All Those Years Ago, un hommage à John Lennon, assassiné un an plus tôt, le 8 décembre 1980. Il revient dans les charts en 1987 avec Cloud Nine, très plébiscité par la critique.

1985, George est à la recherche d'un titre pour la face B de son prochain single. Il demande à ses amis de l'aider. Ses amis ? Jeff Lynne, Tom Petty et Roy Orbison. Ils enregistrent dans le studio de Bob Dylan qui... se joint à eux. Le résultat, Handle With Care, est si brillant qu'il devient "trop bien" pour une face B. La suite, c'est la formation d'un super groupe : The Traveling Wilburys. Ils ne sortiront que deux albums, mais quels albums ! Le premier se vend à plus de 2 millions d'exemplaires et le second à plus d'un million d'exemplaires.


Puis la maladie s'invite. Cancer du poumon... En 1999, George pense être guéri. Il entreprend un nouvel album. Il commence même son enregistrement aux côtés de Dhani, son fils, et de Jeff Lynne, son ami. Il y travaille jusqu'à son départ pour l'hôpital... Après son décès, c'est Jeff Lynne, Jim Keltner et Dhani qui le terminent. Brainwashed, qui alterne rocks et morceaux doux et introspectifs, sort en novembre 2002.

Un an après sa disparition, un concert en son hommage, organisé par Olivia, sa veuve et Dhani, est donné dans le Royal Albert Hall, avec tous ses amis Paul et Ringo, et puis les autres Eric Clapton, Jeff Lynne, Tom Petty...

En 2004, George entre pour la deuxième fois (la première en tant que membre des Beatles) au Rock and Roll Hall of Fame. C'est à l'occasion de la cérémonie d'intronisation que Tom Petty, Jeff Lynne, Steve Winwood, Dhani, Prince... interprèteront While My Guitar Gently Sweeps. Un morceau d'anthologie !


Et cette année, en août, l'album All Thing Must Past a été réédité pour les 50 ans de sa parution... Une sorte de petit clin d'oeil : George, on ne t'oublie pas...

Lire aussi : 

The Traveling Wilburys, cinq musiciens talentueux


Marie Torres pour www.micmag.net
All Things Must Pass (50th Anniversary)
George Harrison
5 CD - 69,99 euros
3 CD - 21,99 euros
2 CD - 19,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... La suite, ici.

Destaques de París


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



Notícias

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.