Paris-Figueras-Los Angeles - 

Attention aux arnaques : fausses Lithographies de Salvador Dali !

Hélios Moiina - 
Tant de fausses lithographies ont, en effet, été lancés sur la place publique que même les originaux sont dévalués. Et les moyens d’authentifier un original sont si aléatoires qu’il vaut mieux s’abstenir de tout achat... Retour sur les Vrais-faux, les faux-vrais et les faux -faux.

Avis aux amateurs : les lithos de Dali sont à leur prix- plancher...

Tant de faux ont, en effet, été lancés sur la place publique que même les originaux sont dévalués. Et les moyens d’authentifier un original sont si aléatoires qu’il vaut mieux s’abstenir de tout achat... Quarante millions de dollars, c’est le chiffre des bénéfices encaissés par les 7 “ Center Art Galleries ” d’Honolulu à Hawaï dans les années 1990 où Américains et Japonais s’approvisionnent à tour de bras en “authentiques” faux de Dali.

Si l’oeuvre de “Avida Dollars”, comme l’avait surnommé Breton, a donné naissance, à d’énormes flux monétaires, le phénomène ne prend toute son ampleur qu’à travers l’industrie de la reproduction. Au début des années 80, commence en effet à se développer une véritable industrie parallèle de fausses lithographies, fabriquées en France puis commercialisées à travers les grands circuits touristiques jusqu’en Amérique, au Japon et à Hawaï... Récemment encore, l’AFP annonçait le démantèlement d’une filière suédoise ! Le marché de la fausse lithographie dalinienne comporte en fait 4 niveaux différents :

-  Les “ vrais-faux ” : il s’agit d’une image authentique dont la signature n’est pas celle de Dali.

-  Les “ faux-vrais ”, où l’image falsifiée est éditée sur du papier pré-signé par le maître (ceci dans le meilleur des cas puisqu’il en a signé seulement 17 500 exemplaires en blanc).

-  Les “ faux-faux ”, où l’image piratée s’assortit d’une fausse signature.

'- Le 4ème type est constitué de photo-mécaniques à grand tirage, qui ne sont en fait que de simples posters’ dont la valeur marchande se limite au prix de l’encre, du papier... et de la marge bénéficiaire !

Helios Molina


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

La fève, un sujet de convoitise...

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.

Destaques de París

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



Notícias

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.