Le Barbier de Séville à l'Opéra de Paris

Crée en 1816 à Rome, le Barbier de Séville est l’un des premiers triomphes européens de l’opéra. S’inspirant de Beaumarchais, Rossini en a conservé la fougue pour créer ce bouillonnant opera buffa. Le metteur en scène Damiano Michieletto ajoute une page éclatante à l'histoire de ce chef-d’oeuvre.

Chef-d’œuvre du genre buffa, Le Barbier de Séville connaît toujours le même succès qu’à sa création en 1816. Inspiré de la pièce éponyme de Beaumarchais, l’opéra de Rossini reste fidèle à la simplicité narrative de la pièce, tout en mettant en scène des personnages bouillonnants au rythme effréné de la partition. L’ouverture comme les airs gagnent rapidement leur célébrité. Originaire de Venise, berceau de la commedia dell’arte, Damiano Michieletto est sensible à la veine burlesque de la musique rossinienne. Il transpose l’action de cette « précaution inutile » dans une Séville contemporaine inspirée du cinéma d’Almodovar.

L’immeuble monumental de Bartolo, tuteur de la jeune Rosina, au sein duquel Figaro tourbillonne en électron libre, permet au metteur en scène de donner libre cours à son imagination déjantée. Sa mise en scène endiablée alterne avec une extrême aisance entre un réalisme pittoresque et un fantastique onirique à travers ce décor monumental un immeuble plus vrai que nature qui fait du Barbier de Séville une comédie loufoque mais aussi criante de vérité.

Cette reprise est un triomphe annoncé pour plusieurs raisons : la présence de grandes voix telles la mezzo-soprano Aigul Akhmetshina dans le rôle de Rosina, du ténor américain René Barbera dans le rôle du Tuteur Le Conte d'Almaviva, le baryton basse Renato Girolami dans le rôle de Bartolo, le baryton polonais Andrzej Filończyk dans le rôle de Figaro et une direction d’orchestre confiée à Roberto Abbado qui succède à Carlo Montanaro (2014) et Riccardo Frizza (2016), ces magnifiques décors d’une ville espagnole de la movida des 80’s signés Paolo Fantin et enfin la scénographie colorée et vitaminée de Damiano Michieletto, réputé pour le souffle et la précision de ses mises en scène dans cette façon de mettre à nue l’âme des personnages. Un triomphe annoncé dès la première.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net /Photos Elisa Haberer
Opéra Bastille
Place de la Bastille 75012 Paris
Du 30 mai au 19 juin 2022
3h15 avec 1 entracte
Langue : Italien
Surtitrage : Français / Anglais
De 15 à 209 euros
1
2
3

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

L'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux

Si le titre pas eu un énorme succès à sa sortie en janvier 1978, aujourd'hui, « Mr Blue Sky » est l'un des morceaux des années 70 les plus téléchargés et diffusés en streaming. Histoire d'une chanson « ensoleillée » ... Lire la suite, ici.


Going out in Paris

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



News flash

Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.