- Musique

Lous and the Yakuza « IOTA » : un nouvel album où l'Amour se décline avec un grand A !

Jean-Christophe Mary - 3 janvier 2023
Dans son tout nouveau tout chaud « IOTA », la jolie jeune femme nous parle d’Amour avec un grand A, égrène les effusions, les déceptions, comme dans un jeu d’enfant à coup de « Je t’aime un peu, beaucoup, à la folie …un Iota. Et ce second album est une vraie réussite.

Née en République démocratique du Congo, ayant émigrée avec sa famille à Bruxelles, la jeune belgo-congolo-rwandaise avait déjà retenu l'attention des critiques et du public en 2020 avec « Gore », premier album dans lequel la chanteuse devenue mannequin tombait le masque, évoquait le racisme, se confiait sur son passé de SDF.

Avant de d'évoquer ce second opus, pour ceux qui ne la connaitrait pas encore, petit retour en arrière. Dès son plus jeune âge, Lous (de son vrai nom Marie-Pierra Kakoma) baigne dans un environnement musical privilégié. Son père gynécologue écoute Mozart, Chopin, Vivaldi et Beethoven quand elle compose ses premières chansons dès l’âge de 6 ans. Lors du déménagement de sa famille en Belgique, à ses 15 ans, la jeune adolescente commence à envoyer ses premières mixtapes au label Columbia. A dix-neuf ans, elle quitte le foyer familial.

Dans la période d'itinérance qui suivi, elle vivra plusieurs mois dans la rue avant de s'installer dans un studio d’enregistrement, où elle dort, enregistre, tout en faisant divers petits boulots. C'est à cette période qu'elle adoptera le nom de scène de Lous and the Yakuza à partir de l’anagramme de Soul (âme), source de son inspiration musicale, et Yakuza, le syndicat du crime organisé japonais pour décrire l'équipe de collaborateurs qui crée ses bande sons.

Dans ce 2e album très éclectique, on sent que l’on a faire à une artiste à part. Messages philosophiques et politiques, ambiance musicales issues du cloud rap et du R&B, la jeune femme initie un hip hop singulier qui se démarque par des mélodies pop colorées, des rythmiques reggaeton, du hip-hop classique et... des berceuses. Lous y parle d'amour avec un grand A, mais de manière différente et dans une forme rare : l'amour ou ce qu’il en reste une fois que la passion a déserté. A grand renfort d’autotune et de mélodies répétitives, les titres égrènent les effusions, les déceptions comme dans ce jeu d’enfant où l’on arrache les pétales d'une rose pour décrire son état amoureux : Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, plus du tout… un Iota.

Dès « Ciel » premier titre hypnotique à l'atmosphère cotonneuse et rêveuse, on plonge dans un bain de jouvence ouaté. Un titre vaporeux et ensorcelant où se mêlent émotion et gravité. Si « Kisé » est lui porté par des rythmiques dance, « Takata » parle du désir impulsif sur une rythmique très marquée, en référence à ses racines africaines. « La Money » raconte lui le manque de tendresse et rappelle un peu l'univers de Rihanna.

Avec ce pied de grosse caisse qui tape en avant, en opposition à la guitare acoustique, l’atmosphère devient plus menaçante au fur que le titre se déroule. Sur «Hiroshima »le désir devient incandescent jusqu’à la la brûlure quand « Yuzu balade » plus cotonneux traite lui de la dépendance affective. Sur « Lubie », Lous convole en duo avec le rapper belge Damso. Entre rap et comptine pop, ce beau mariage de voix est porté par une guitare acoustique et un flow éthéré. Sur le furieux, « Kis » la belle évoque l’amitié quand « Interpol»  parle du manque de sa famille. Ici chaque texte interpelle, raconte sous un angle nouveau ce qu'est être une jeune femme noire dans le monde du showbiz, pointe le succès, la survie, l’argent, le rejet. Voilà pour l'album. Maintenant, on a hâte de vérifier si ce bel équilibre tient aussi bien la route en live que sur disque. Réponse : le 4 février à La Cigale. A bon entendeurs...

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Iota
Lous and The Yakuza, le 11 novembre 2022
CD 14,99 euros / Vinyle 25,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Vintage world (Click on the title)

La Saint Valentin dans tous ses états !

La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... La suite, ici.


Going out in Paris

Le musée Cernuschi possède l’une des plus importantes collections européennes de peintures chinoises modernes et contemporaines ; pour la première fois, il leur consacre une exposition à ses merveilles faites d'encre et de papier. Plus d'infos, ici

News flash

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.