- Portraits

Arnaud Dubarre, portrait d'un peintre avec la bouche

Marie Torres - 20 décembre 2020
Arnaud Dubarre, 39 ans, est artiste peintre mais, son art, il le pratique avec la bouche car une maladie congénitale, l'arthrogrypose, l'a privé, dès sa naissance, de l'usage des bras et des jambes. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir un énorme talent et un gros appétit de vivre. Portrait.
Arnaud Dubarre - photo Studio 18

"J'aime le dessin et la BD depuis tout jeune." C'est donc tout naturellement qu'Arnaud Dubarre cherche et trouve son inspiration dans les albums d'Astérix ou de Tintin. Puis, au fil du temps et des différents centres d'activités qu'il fréquente, il se lance dans la peinture. Sur bois, sur carton, sur cuir. En 2001, il rencontre Serge Maudet qui lui fait découvrir l'association à laquelle il adhère. L'Association des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied car Arnaud est atteint d'arthrogrypose et pratique son art avec la bouche. "L'association m'a permis de devenir peintre professionnel et de pouvoir en vivre et ainsi de ne pas dépendre de la société." Parce que l'APBP ne lâche pas ses adhérents. Elle les aide financièrement pour leur permettre d'exercer leur peinture dans les meilleures conditions et de suivre des stages de formations animés par des professeurs venus de l'extérieur.


La pause hivernale - Arnaud Dubarre

"Le but de l'association, c'est que nous puissions vivre de notre peinture, vivre comme toute personne lambda. Et d'ailleurs, parmi les peintres, certains sont mariés, ont des enfants, conduisent leur voiture."

Etre autonome, s'exprimer, se réaliser à travers et grâce à la pratique de la peinture, est donc l'objectif de l'APBP qui se donne les moyens de ses ambitions. "Elle organise aussi tous les ans en France une semaine de stage où tous les peintres français qui peignent avec la bouche ou le pied sont conviés". Et si durant cette semaine le fil rouge est, bien entendu, la peinture, pour Arnaud cette rencontre annuelle va au-delà. " Ca nous permet aussi de se voir, de se côtoyer et en même temps de pouvoir échanger des techniques que certains ont inventées et qu'ils apportent à d'autres."

 


Car on n'a jamais fini d'apprendre, Arnaud en est convaincu lui qui continue à suivre des cours et à approfondir ses connaissances. Et pourtant, en regardant ses oeuvres, on se dit que la technique de son art, il la maîtrise très bien. "Je touche un peu à tout : huile, aquarelle, gouache, encre de chine, pastel. Cependant, je dois dire que le jour où j'ai découvert le pastel, je me suis dis que j'avais trouvé mon style. J'en suis tombé amoureux."

Et si vous pensez que la peinture est avant tout un moyen d'évasion pour Arnaud, vous vous trompez. "Je ne suis pas le peintre qui cherche à s'exprimer dans sa peinture, je suis le peintre qui va permettre aux autres de s'évader. Bien sûr, la peinture m'apporte beaucoup mais si je suis une personne en situation de handicap, si je n'ai pas l'usage de mes membres, j'ai toute ma tête. Je pense que je n'ai pas à me plaindre par rapport à certaines personnes qui, même valides, sont dans des situations bien plus difficiles que la mienne. J'essaie de relativiser les choses, c'est ce qui me permet d'avancer." Une belle leçon de vie.



Et si vous voulez découvrir ses tableaux et, pourquoi pas en acquérir, rendez-vous sur son site ou à l'une des sept expositions itinérantes annuelles organisées par l'APBP. 
Site d'Arnaud Dubarre, ici

Site de l'Association des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied, ici

Marie Torres pour www.micmag.net
Association des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied
37 route Ecospace – Molsheim / 67955 Strasbourg Cedex 9
Tél. 03 88 47 96 98 / Fax 03 88 47 96 99

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


Going out in Paris


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

News flash

Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.
 
Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées.