- Lire

Entre prostituées et mauvais garçons, la samba pour réinventer le monde

Marie Torres - 19 février 2015
Rio de Janeiro, années 20. Dans le quartier de l’Estácio se croisent les mauvais garçons, les prostituées, les musiciens et les poètes. C’est là que va naître le plus brésilien des genres musicaux, la samba. Voyage au cœur d’une ville. Au cœur d’une culture.

« Un matin désert dans le quartier des prostituées.

Son rival était noir, lui blanc. Il n’aurait donc aucun problème avec la police s’il le tuait, sans compter que Sodré était aussi fonctionnaire de la Banque du Brésil. C’était pour ces raisons qu’il s’était rallié à l’idée de Valdirène. Il n’avait jamais envisagé de tuer quelqu’un auparavant, pas même Brancura. C’était donc l’amour qui, principalement, le poussait à cet acte. »

Tout débute par une histoire d’amour

Quartier de l’Estácio, Rio de Janeiro, années 20. C’est là, dans ce ghetto, dans cet endroit, le plus mal famé de la ville, que se retrouvent les prostituées, les proxénètes et les trafiquants de tous genres. Mais aussi les musiciens, les poètes, les fêtards et les pauvres diables. C’est là aussi qu’ont échoué Brancura, le souteneur, Valdirène, la prostituée et Sodré, le fonctionnaire de la Banque du Brésil et musicien à ses heures. Eux, ce sont les héros de l’histoire. L’histoire dans laquelle Paulo Lins nous entraîne à un rythme fébrile et syncopé.

Tout débute par une histoire d’amour. Une histoire à trois, pourrait-on dire. Car Brancura et Sodré sont tous les deux amoureux de Valdirène, la plus belle des prostituées de la Zone. Mais si la belle ne semble avoir d’yeux que pour son malandro de souteneur, par « malandro » entendez « filou » mais aussi « beau gosse, beau danseur et figure symbolique de la ville de Rio », la belle avouera « Je vous aime tous les deux »  Quant à Brancura, lui, il a souvent le cœur qui flanche.

« L’art réinvente le monde, en montre d’autres, devine le futur, découvre le passé… »

« Ah ! Je suis fatigué de Valdirène, je suis fatigué de toute cette vie – l’existence de malandro, la nuit, les bagarres… dit Brancura. Je veux me marier avec une femme au foyer comme il faut, trouver un travail honnête, me concentrer sur ma musique… » Mais en est-il capable ?

Mais soyons honnêtes, le véritable héros de ce roman, ou du moins la véritable héroïne c’est la samba. La samba qui est en train de naître, là, dans ce quartier où s’encanaillent malfrats et bohème, la samba qui, pour le peuple noir de l’après-esclavage, deviendra une arme pour reconquérir sa dignité. Car, comme le dit, un des personnages :

« L’art est le plus grand bonheur du monde, il peut unir le monde entier. L’artiste parle directement avec ce qu’il a de plus humain. L’art réinvente le monde, en montre d’autres, devine le futur, découvre le passé… »

Une grande fresque, un récit historique, un roman plein de sensibilité.

Marie Torres
Depuis que la samba est samba
Paulo Lins
Traduction Paula Salnot
Editions Aphalte, 2014
22 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Installé à Rochefort, le Musée des Commerces d'autrefois propose une vingtaine de boutiques et d'ateliers du début du XXe siècle reconstitués à l’identique. Un voyage dans le temps. La plus riche collection française d'objets publicitaires. Lire la suite, ici.

Going out in Paris

Si l’océan occupe la plus grande surface de notre planète, il reste en grande partie méconnu… L'exposition "Océan, une plongée insolite" vous ouvre les portes de ce monde d'inspiration et de légendes... Magnifique. Pour en savoir plus, ici.


News flash

Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."
 
Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre prochain à Londres.

 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.