- Lire

Dernière valse à Venise

Marie Torres - 5 octobre 2017
C'est à Venise, entre le café Florian, le Rubby's, l'hôtel Excelsior et la Fenice, que se déroule la dernière intrigue de Stéphane Héaume. Amour, mystère, mensonge, illusion se mêlent sur fond d'opéra pour nous offrir cette "Dernière valse...". Et c'est magnifique.

Venise. Rodolphe Marchant, alcoolique, malade, ruiné, est au terme de son parcours. Le matin même son médecin lui a annoncé : sept mois à vivre. Pas plus. Mais là, assis à la terrasse d'un café, devant son sixième ou septième verre, il n'y pense pas, trop occupé à observer la femme assise non loin de lui.

"Quand était-elle arrivée, précisément ? à quelle heure ? Au bout du quatrième verre, Rodolfo était incapable de se le rappeler. Il s'était dit - et il se le disait de plus en plus impérieusement - qu'il voulait - non - qu'il devait lui parler."

Il se rapproche de sa table, attend patiemment et finit par lui adresser la parole. Elle se présente : c'est Dorothy White, une ancienne danseuse. Alors, lui, l'ancien agent immobilier, aujourd'hui au chômage, devient tout naturellement Rodolfo Marchanti, un richissisme ténor. Et derrière ce masque, vont très vite se mêler mensonge et vérité, sincérité et illusion.

" [...] il avait fixé son plan de bataille - bataille livrée contre lui-même, bataille livrée contre l'échéance annoncée par le Dr Fadigatto - le visage bouffi que lui renvoyait le miroir, il allait le recomposer, les yeux baignés d'une vitreuse écume, il leur rendrait l'éclat de leur pleine santé. C'était décidé : il lèverait le rideau d'alcool tombé sur son reflet."

Elle lui redonne le goût à la vie et il se sent pousser des ailes. L'Opéra, le restaurant, la suite à l'hôtel Excelsior... Venise devient le berceau de leur singulière relation et ils décident de se donner sept jours pour s'aimer. Sept, n'est-ce-pas le nombre de mois qu'il reste à vivre à Rodolfo ? Sept, un nombre magique ou maudit ?

Ce huitième roman de Stéphane Héaume, cette Dernière valse à Venise, vous l'aimerez pour son histoire, belle et étrange à la fois ; ses personnages, lui, jeune et beau, elle, une beauté défraîchie ; pour, bien sûr, Venise et son décor fastueux et mélancolique. mais vous l'aimerez aussi pour sa musique. Pas seulement celle de la Felice, de Verdi, Strauss ou Puccini, mais pour celle, tout aussi belle, de l'écriture de Stéphane Héaume. Un roman délicat et esthétique.

A lire aussi,

L’insolite évasion de Sébastien Wimer
Sheridan Square 
L’idole noire

La musique du roman...

Marie Torres pour www.micmag.net
Dernière valse à Venise
Stéphane Héaume
Editions Serge Safran, Octobre 2017
14,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Juliette, Victor Hugo, mon fol amour

Du 7 au 30 juillet 2022 au théâtre des Corps Saints (Avignon).

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Vintage world (Click on the title)

Comment écrire une critique musicale
comme un pro

Journaliste en herbe, influenceur ou juste fan de musique... Vous aimeriez écrire une critique musicale mais vous ne savez pas par où commercer... Le guide "Comment écrire une critique musicale comme un pro", disponible gratuitement sur le Web, vous sera d'un grand secours... Lire la suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.