- Lire

Dernière valse à Venise

Marie Torres - 5 octobre 2017
C'est à Venise, entre le café Florian, le Rubby's, l'hôtel Excelsior et la Fenice, que se déroule la dernière intrigue de Stéphane Héaume. Amour, mystère, mensonge, illusion se mêlent sur fond d'opéra pour nous offrir cette "Dernière valse...". Et c'est magnifique.

Venise. Rodolphe Marchant, alcoolique, malade, ruiné, est au terme de son parcours. Le matin même son médecin lui a annoncé : sept mois à vivre. Pas plus. Mais là, assis à la terrasse d'un café, devant son sixième ou septième verre, il n'y pense pas, trop occupé à observer la femme assise non loin de lui.

"Quand était-elle arrivée, précisément ? à quelle heure ? Au bout du quatrième verre, Rodolfo était incapable de se le rappeler. Il s'était dit - et il se le disait de plus en plus impérieusement - qu'il voulait - non - qu'il devait lui parler."

Il se rapproche de sa table, attend patiemment et finit par lui adresser la parole. Elle se présente : c'est Dorothy White, une ancienne danseuse. Alors, lui, l'ancien agent immobilier, aujourd'hui au chômage, devient tout naturellement Rodolfo Marchanti, un richissisme ténor. Et derrière ce masque, vont très vite se mêler mensonge et vérité, sincérité et illusion.

" [...] il avait fixé son plan de bataille - bataille livrée contre lui-même, bataille livrée contre l'échéance annoncée par le Dr Fadigatto - le visage bouffi que lui renvoyait le miroir, il allait le recomposer, les yeux baignés d'une vitreuse écume, il leur rendrait l'éclat de leur pleine santé. C'était décidé : il lèverait le rideau d'alcool tombé sur son reflet."

Elle lui redonne le goût à la vie et il se sent pousser des ailes. L'Opéra, le restaurant, la suite à l'hôtel Excelsior... Venise devient le berceau de leur singulière relation et ils décident de se donner sept jours pour s'aimer. Sept, n'est-ce-pas le nombre de mois qu'il reste à vivre à Rodolfo ? Sept, un nombre magique ou maudit ?

Ce huitième roman de Stéphane Héaume, cette Dernière valse à Venise, vous l'aimerez pour son histoire, belle et étrange à la fois ; ses personnages, lui, jeune et beau, elle, une beauté défraîchie ; pour, bien sûr, Venise et son décor fastueux et mélancolique. mais vous l'aimerez aussi pour sa musique. Pas seulement celle de la Felice, de Verdi, Strauss ou Puccini, mais pour celle, tout aussi belle, de l'écriture de Stéphane Héaume. Un roman délicat et esthétique.

A lire aussi,

L’insolite évasion de Sébastien Wimer
Sheridan Square 
L’idole noire

La musique du roman...

Marie Torres pour www.micmag.net
Dernière valse à Venise
Stéphane Héaume
Editions Serge Safran, Octobre 2017
14,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Rencontrer un expert. Fixer un prix de réserve. Mais quel expert choisir ? Le monde des ventes aux enchères n'est pas une action toute simple. Il vaut mieux prendre quelques précautions pour ne pas se faire arnaquer. Conseils... Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Gallimard lance sa galerie d'art...
C'est une exposition consacrée à Patti Smith qui inaugurera, au 30-32, rue de l'Université, à Paris (7e), la Galerie Gallimard, qui présentera, à partir du 11 novembre, des accrochages en lien avec les auteurs et dessinateurs du catalogue.
 
Catalunya- Politico pro guerra
Alfonso Guerra (PSOE) y ex ministro socialista defiende enviar al Ejército a Catalunya si fuera necesario
 
Indépendantisme et Catalogne-Guerre froide !
La situation s'envenime entre Madrid et Barcelone. Madrid tente de bloquer les fonds financiers des institutions et les bulletins de vote à la sortie des imprimeries. Tandis que le gouvernement Catalan maintien son appel à un référendum le 1er octobre. 
 
La Russie à l'honneur

Du 16 au 19 mars prochain, le salon Livre Paris recevra une délégation de 30 auteurs venus de Russie.

 
Vaut mieux deux fois qu'une !
Fernando Collor ancien président brésilien destitué pour corruption en 1992, l'est à nouveau cette fois comme député en 2017 dans l'affaire Petrobras. Faut mieux deux fois qu'une !