16-02-2011 17:41:08

Original : Un appart parisien pour des événements culturels

Créé par Muriel Morissey, une habitante du 18e arrondissement de Paris, organise dans un vaste appartement, des événements culturels et festifs, et des ateliers découverte autour des sens et des cultures du monde.
Par Philippe Bordier de dixhuitinfo.com


C’est un vaste appartement situé au 2 passage du roi d’Alger, dans le 18e arrondissement de Paris. La maîtresse de maison, c’est Muriel Morissey. La jeune femme vit dans ce quartier depuis 2005, date à laquelle elle a acheté le lieu, naguère occupé par un restaurant. Muriel est dépositaire d’un concept original : organiser chez elle une série d’événements, un par mois dans un premier temps, des boutiques éphémères, par exemple, et des stages axés sur les sens et les cultures du monde. Elle a baptisé son "cocon, cet îlot confortable où il fait bon se reposer loin du tumulte citadin". l’App’Art du monde.

JPEG - 52.6 ko
L’App’Art du monde est "un îlot confortable où il fait bon se reposer loin du tumulte citadin".

"Au départ, mon idée est de lutter contre l’anonymat de la vie parisienne, explique Muriel Morissey. Ce projet correspond à un désir de société, favoriser les rencontres entre personnes d’un même quartier, issus d’horizons divers". Elle ne s’est pas lancée au hasard : "J’ai d’abord testé l’affaire avec des amis en organisant dans l’appartement des expositions et des soirées thématiques. Chacun d’entre eux est venu avec ses propres amis. Le réseau s’est élargi, pour devenir une sorte de Facebook réel".

Week-end consacré au tango ou au cinéma indien, dîners thématiques en collaboration avec les restaurateurs du quartier, Muriel Morissey a rapidement professionnalisé son activité en créant son auto entreprise. Le week-end précédant Noël 2010 était dédié à l’ouverture d’une boutique éphémère. Une cinquantaine de personnes sont venues dénicher dans l’App’Art les derniers cadeaux à placer sous le sapin.

Née voilà quarante ans à Créteil, en banlieue parisienne, Muriel Morissey est une ancienne élève de l’Ecole Supérieure de Commerce du Havre. Passionnée de culture, elle s’est rapidement tournée vers l’international pour assouvir sa passion. "Je suis dans ce milieu depuis plus de dix ans. J’ai conçu et géré des projets culturels pour le consulat de France à Miami, avant d’exercer ce métier à Evry, près de Paris, en créant notamment un festival de cinéma".

JPEG - 56.3 ko
L’App’Art du monde organise aussi des soirées "dîner-ciné".

Plus tard, Muriel s’est installée dans le 18e par choix. "Le 16e arrondissement ne m’aurait pas plu, explique-t-elle. J’aime le quartier Simplon, son ambiance insolite, originale et multiculturelle. Depuis cinq ans, le quartier a été largement rénové, même s’il reste beaucoup à faire encore. Mais il est mieux structuré. L’offre culturelle s’y est développée, en matière de théâtres, notamment. Et puis dans le coin, la solidarité entre habitants, entre commerçants n’est pas un leurre. La mixité sociale est un fait. Contrairement à ce qui est souvent dit, ce n’est pas un quartier communautaire".

"L’App’Art est une fenêtre ouverte sur le monde, où les curieux sont invités à s’initier à des activités insolites grâce aux ateliers de découverte intitulés Les sens du monde. Il s’agit d’apprendre à faire fonctionner ses sens lors de stages dédiés à des activités venues d’ailleurs. D’Asie, avec le Kolam indien et le Feng-shui chinois, d’Amérique latine avec le Chant Tango ou l’Atelier Cuisine évasion - en ce moment les truffes au chocolat brésiliennes". De fait, L’App’Art du monde ne pouvait ouvrir ailleurs.


 

Events

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Vintage world (Click on the title)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)