03-03-2011 17:25:48

Phénomène littéraire pour papis rebelles !

"Contre l'indifférence générale, indignez-vous !" Edgar Morin et Stéphane Hessel ont dans leurs ouvrages lancé un pavé dans "l'omerta ambiante". Un air frais et un succès qui font du bien !
Par Iris Sergent (Paris)


Ce début d’année a été marqué par le surgissement d’un phénomène littéraire rare… des pépés rebelles battent des records de ventes en librairie. Stéphane Hessel a bel et bien jeté le pavé dans la marre avec son petit ouvrage Indignez-vous !, vendu tout de même à plus de 1,7 millions d’exemplaires depuis sa parution en décembre dernier, puisqu’ il y lance un appel à entrer en Résistance. Y fait écho l’ouvrage plus conséquent LA VOIE, Pour l’avenir de l’humanité, du vieux sage ou philosophe Edgar Morin, paru en février dernier et qui a déjà plus de 30 000 ventes à son actif. Indignez-vous !

 "le motif de la résistance, c’est l’indignation"

Stéphane Hessel reconnaît lui-même qu’il est facile pour un papi qui a connu le nazisme, la France de Vichy, d’avoir pu déceler au temps de sa folle jeunesse les motifs d’une juste indignation qui le poussèrent à entrer en Résistance au côté du Général De Gaule. Dans ce petit ouvrage, celui qui fut l’un des co-auteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 lance un appel qui mérite d’être entendu : les motifs d’une nouvelle Résistance sont là, il suffit de les chercher pour les trouver. Les disparités économiques de plus en plus flagrantes; la chasse aux boucs émissaires qu’ils soient sans papiers, Roms ou fils d’immigrés ; l’indécence des nantis faisant étalage de leurs richesses, qui bradent nos acquis sociaux en se réfugiant derrière la crise économique... Toutes ces contradictions et absurdités qui font le monde d’aujourd’hui devraient suffire à provoquer l’indignation que le nonagénaire rebelle, et pourtant gaulliste, appelle de ses vœux. Et de l’indignation, viendrait la Résistance.

Ce n’est pas parce que cet ouvrage a fait boule de neige que je vous le recommande, et ce n’est pas parce qu’il s’agit de la dernière sortie littéraire que je décide de ne pas traiter ce sujet…C'est parce qu'il revient à tous ceux qui n’ont pas encore acheté ce petit livret et qui présentent en eux les motifs d’une juste colère, indignation (ou nommez-les comme vous voudrez) de courir en faire l’acquisition. Ce qui doit être ici mis en avant, ce n’est pas la beauté du verbe, ni une adhésion totale aux propres motifs d’indignation de Monsieur Hessel. Acheter ce livre est un acte citoyen pour tous ceux qui n’ont pas oublié que le terme d’Egalité figure toujours dans la devise trinitaire de la France. C’est, au final, venir grossir les "sarko-saints" chiffres de cette contestation embryonnaire qui disent "Non" à l’indifférence face à des injustices toujours plus flagrantes.

LA VOIE, un programme politique ???

Et les véritables motifs d’indignation, Morin, dans LA VOIE, nous les sert sur un plateau d’argent. Serait-ce pour cela que j’ai pu lire à droite et à gauche, sans vilains jeu de mots, que ce bouquin était empreint de pessimisme ? Faire le constat que notre planète et l’humanité qu’elle porte se sont engagés sur une pente difficile à remonter, être réaliste, voire alarmiste sur l’avenir de nos destins communs, c'est, peut- être, être pessimiste. La prolifération continue de l’arme nucléaire, la dégradation alarmante de l’environnement, le triomphe des fanatismes religieux, économiques et consuméristes, l’uniformisation des individualités via une globalisation effrénée…sont pourtant présents. Si le philosophe s’était contenté de ce genre d’affirmation, j’aurais également été tentée de partager cette opinion. Mais le vieux sage conclut son introduction par ces mots, "Il ne suffit plus de dénoncer. Il nous faut désormais énoncer. Il ne suffit pas de rappeler l’urgence. Il faut aussi savoir commencer par définir les voies susceptibles de conduire à la Voie. Le message qui indique la Voie est en cours d’élaboration, c’est ce à quoi nous essayons ici de contribuer. L’origine est devant nous, disait Heidegger. La Métamorphose serait bel et bien une nouvelle origine".

Car, passée l’introduction, un mur composite de contestations constructives et d’initiatives positives s’élève en réaction sur tous les continents. Ce sont elles que le philosophe tente de systématiser, de relier, de faire connaître, dans un ouvrage riche de réflexions et d’espoir axé autour de quatre grandes parties que sont les politiques de l’humanité, les réformes de la pensée et de l’éducation, les réformes de sociétés et les réformes de vie. Moi, ce que je retiens de ce pavé, car pour le coup c’est un pavé (et un pavé fracassant), c’est qu’il pourrait être à la base d’un nouveau projet politique, qui s'il est empreint d’humanisme et d’universalisme, il nous rappelle que nous sommes les gardiens communs d’une diversité de richesses humaines sur lesquelles il nous revient de veiller.

Les papis nous montrent la Voie !

Si tout est discutable, il convient d’en discuter ! Il semble que les défenseurs de la pensée libre, de la réflexion et de l’engagement politique aient lancé une première offensive contre l’obscurantisme idéologique qui nous gouverne … à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle. Alors, à nous de saisir ces revendications afin que nos représentants en comprennent la portée. Mais le plus important, c’est le message commun de ces deux anciens Résistants au totalitarisme nazi, et notamment énoncé par Margaret MEAD, citée par Morin au début de son ouvrage. Ainsi, "ne doutons jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puissent changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours produit".

NR : "Indignez-vous" à 3 euros -  est traduit en plusieurs langues. En février dernier le livre a été lancé à Berlin.





  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule.  On les classe par marques, matières,  échelles, thèmes…  Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.