France - Lire

Huis clos au milieu de nulle part

Marie Torres - 9 avril 2014
A la suite de la panne de leur voiture dans une région inhospitalière du nord de l’Argentine, un révérend et sa fille restent bloqués, le temps de la réparation du véhicule, chez un garagiste et son fils. Un huis clos captivant.

Dans une région aride et hostile du nord de l’Argentine et sous une chaleur accablante, le révérend Pearson et sa fille, Leni, se rendent chez un ami lorsque leur voiture donne des signes de détresse avant d’émettre un dernier soubresaut et de s’immobiliser. Un camionneur les dépose chez un garagiste.

« Depuis le premier jour de la Création, ce lieu avait été abandonné par Dieu »

« Ce lieu semblait avoir été oublié des hommes. Elle regarda le paysage alentour, avec ses petits arbres secs et tordus, l’herbe qui recouvrait les champs. Depuis le premier jour de la Création, ce lieu avait été abandonné par Dieu. De toute façon, elle avait l’habitude. Toute sa vie s’était déroulée dans des lieux comme celui-là ».

Là, le temps de la réparation du véhicule, le révérend et sa fille vont devoir cohabiter avec le garagiste, le Gringo Brauer et son fils Tapioca, ne pouvant s’échapper de ce huis clos que par la pensée. Que par les souvenirs, souvent douloureux. Comme ceux de Leni.

« La voiture se met en marche et démarre en soulevant un nuage de poussière. Alors sa mère court quelques mètres derrière la voiture, comme ces chiens que l’on abandonne au bord de la route quand viennent les vacances. »

« Selva Almada dessine son intrigue comme elle écrirait une symphonie »

Les quatre personnages vont alors s’observer, s’étudier, se découvrir, se rapprocher. Et puis l’orage va éclater…

« Les premières gouttes tombèrent, fermes et froides à la fois. Puis ce fut une rafale qui s’abattit sur eux, alors le bataillon d’infanterie prit la fuite pour se replier sous le porche ».

Dans une prose à la fois sobre, descriptive et poétique, Selva Almada, née en 1973 en Argentine, dessine son intrigue comme elle écrirait une symphonie avec des passages lents, d’autres sombres, émouvants pour finir sur un « Tempo animato  » avec l’arrivée de l’orage.

Un roman émouvant et étonnant qui se lit, s’entend et se vit…

Marie Torres
Après l’orage
Selva Almada
Traduction Laura Alcoba
Editions Métailié, mars 2014
16 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Installé à Rochefort, le Musée des Commerces d'autrefois propose une vingtaine de boutiques et d'ateliers du début du XXe siècle reconstitués à l’identique. Un voyage dans le temps. La plus riche collection française d'objets publicitaires. Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS

Si l’océan occupe la plus grande surface de notre planète, il reste en grande partie méconnu… L'exposition "Océan, une plongée insolite" vous ouvre les portes de ce monde d'inspiration et de légendes... Magnifique. Pour en savoir plus, ici.


BRÈVES

Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."
 
Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre prochain à Londres.

 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.