France - Lire

Le XXe siècle sera celui de la paix des peuples ou ne sera pas !

Marie Torres - 23 mai 2014
« La folle histoire de l’urinoir qui déclencha la guerre » est un récit burlesque et déjanté sur l’organisation d’une Exposition Universelle dont l’objectif est la paix et l’égalité des peuples. Un projet qui, on s’en doute, n’a jamais vu le jour…

« Un monde de paix et d’harmonie pour l’homme de demain et la femme d’aujourd’hui. N’est-ce pas un vrai, un beau défi ? L’homme de demain, n’est-ce pas une belle cause ? 

Tel  est l'objectif de la future Exposition Universelle. Celle de 1915 qui se prépare au moment même où débute le roman de Laurent Flieder et Dominique Lesbros.  

« Une manifestation d’un genre nouveau qui réunirait « tous les hommes et toutes les femmes en une seule immense et universelle fraternité »

Car c’est bien pour conjurer les tensions internationales qui annoncent un cataclysme que le gouvernement français organise cette manifestation. Une manifestation d’un genre nouveau qui réunirait « tous les hommes et toutes les femmes en une seule immense et universelle fraternité de langues, de couleurs et d’inventions. »

De leur côté, les artistes de l’avant-garde décident d’organiser une « Anti-Exposition » et, réunis au Café Certà, ils (Marcel Duchamp, Erik Satie…), écoutent le discours de Guillaume Apollinaire.

« Cette manifestation gouvernementale est une machine à brider l’esprit d’invention. Ne devrions-nous pas agir en artiste et le libérer ? Organisons la riposte ! Nous, penseurs, hommes indépendants et libres, organisons l’Anti-Exposition universelle ! Montrons-nous à tous, et bruyamment, ce que la pensée officielle refuse de voir : qu’un autre monde est possible et que nous allons le construire. Montrons le pouvoir du rêve et de l’irrationnel ! Osons dépasser le réel au moyen de l’imagination. Mêlons le vrai au faux, la nuit au jour, l’art avec l’industrie. Les machines et les poèmes. Inventons l’Exposition Imaginaire. »

Une histoire burlesque et déjantée

Mais les grandes idées d’égalité, de paix, de liberté et d’amour ne font pas l’unanimité. Une bombe explose dans les bureaux où l’Exposition est organisée. Les gros ennuis commencent. Qui menace ce grand projet pacifiste et social ? La police mène l’enquête…

Une histoire burlesque et déjantée, écrite à quatre mains, et où l'on croisera une lilliputienne au charme démesuré, quelques polyglottes, un urinoir qui n'en est pas un, cent seize pastilles Vichy, une De Dion-Bouton, le pont Royal avant le pont Mirabeau, et une Première Guerre mondiale qui sera, elle, inéluctable.

Marie Torres
La folle histoire de l’urinoir qui déclencha la guerre
Laurent Flieder et Dominique Lesbros
Editions JC Lattès, mai 2014
18,50 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 27 janvier 2019, le Musée du Luxembourg propose une rétrospective d'Alphonse Mucha. Affiches, planches, peintures, photographies, bijoux, sculptures, pastels... sont à découvrir. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

 
Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.
 
Ricardo Darin pour la légalisation de l'avortement
L'acteur Ricardo Darin se prononce en Argentine pour l'avortement libre et gratuit contre l'avis du Pape. Le Sénat doit se prononcer.