- Lire

Jeu de miroir, entre Rosa et Marie

Marie Torres - 21 février 2015
Inclassable, dit l’éditeur. Et, en effet, le livre de l’Espagnole Rosa Montero, « L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir », n’est ni un roman, ni une biographie. Pas même un essai. Juste une longue lettre envoyée par une amie, après la lecture du journal de Marie Curie. Et c’est magnifique.

Lorsqu’on tourne la dernière page du roman de Rosa Montero, « L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir », on connaît mieux, on connaît bien Marie Curie. Cette femme hors normes. Cette scientifique, Prix Nobel de chimie en  1911. Et pourtant ce roman n’est pas une biographie. Il n’a pas ce côté parfois  ennuyeux qu’ont les biographies lorsque leurs auteurs se sentent « obligés » de remonter aux origines très lointaines du personnage dont ils peignent le parcours. Non, le roman de Rosa Montero n’a rien d’une biographie. Et surtout rien d’ennuyeux.

Touchée par le chagrin de cette scientifique qu’on a souvent décrite comme insensible

En fait, l’auteur a été chargée d’écrire une préface pour le journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre, son mari. Et voilà Rosa Montero prise par le flot des mots. Touchée par le chagrin de cette scientifique qu’on a souvent décrite comme insensible. Froide. Il faut dire que Rosa est d’autant plus touchée par la tristesse, le désespoir de Marie, qu’elle a, elle aussi, perdu l’homme qu’elle aimait, Pablo. L’homme avec qui elle a partagé tant d’années de bonheur.

Alors, ce qui devait être au départ une préface devient une sorte de longue lettre adressée à une amie. Oui c’est ainsi qu’on lit cet ouvrage, la lettre d’une amie qui vient de lire le journal de Marie Curie et qui nous en transmet quelques pages. Quelques facettes. En y mêlant ses réflexions, ses observations mais aussi ses souvenirs.

En suivant Rosa Montero, on découvre une Marie Curie combative. Une Marie qui se bat et triomphe sur tous les terrains. Celui de la science. Celui  de la vie de couple. Celui  de l’amour maternel.  Le tout à une époque où, ne l’oubliez pas, les RTT n’existaient pas !

Avec Rosa, on découvre aussi la « folie » que la découverte du radium déclencha. Une « folie » qu’on a du mal à imaginer, lisez plutôt.

« On avait même fabriqué de la laine radioactive pour faire des habits pour bébés »

« On rajouta du radium dans les cosmétiques : dans les crèmes pour le visage qui vous gardaient soi-disant éternellement jeunes, dans le rouge à lèvres, dans les lotions pour renforcer et embellir la chevelure, dans les dentifrice pour rendre les dents très blanches et foudroyer les caries, dans les onguents miraculeux contre la cellulite. Une réclame Alpha-radium disait : « La radioactivité est un élément essentiel pour garder les cellules de la peau saine » (…) S’ils se mettaient un sac avec du radium sur le scrotum, les impuissants guérissaient. Si vous attachiez ce sac à votre taille, vous n’aviez plus d’arthrite. Les bains radioactifs vous rendaient votre vigueur, et un peu de radium soignait des maux tels que les névralgies ou rhumes. (…) On avait même fabriqué de la laine radioactive pour faire des habits pour bébés. »… Cela donne froid dans le dos, non ?

Et à suivre ainsi le récit de la vie de la scientifique, entrecoupé par les souvenirs et les anecdotes de l’auteur, on ne voit pas le temps passé. On est tour à tour, touché, surpris, admiratif, amusé. Et à la fin, on a l’impression d’avoir deux amies de plus, Marie et Rosa.

Marie Torres
L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir
Rosa Montero
Editions Métaillé, 22 janvier 2015
17 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Yesterday, la chanson la plus reprise de tous les temps

 Si « Yesterday » des Beatles est la chanson la plus reprise et la plus jouée de tous les temps, elle n'était à l'origine qu'une... recette de cuisine. Comment transformer des oeufs brouillés en un des plus gros succès musicaux du XXe siècle ? Micmag vous dit tout... Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au dimanche 13 mars 2022
Samuel Fosso

La Maison Européenne de la Photographie (MEP) présente, pour la première fois en France, une exposition rétrospective consacrée à Samuel Fosso réunissant plus de 300 tirages du dandy africain. Lire la suite, ici.


Maison européenne de la photographie
5-7 rue de Fourcy
Paris 4e
Métro : Saint-Paul ou Pont Marie
6 à 10 euros

BRÈVES

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.