- Lire - Suspense

Le passé rattrape toujours ceux qui le fuient…

Marie Torres - 17 avril 2015
La psychothérapeute Frieda Klein revient à Braxton, sa ville natale, vingt-trois ans après l’avoir quittée. Les révélations d’une jeune patiente viennent de rouvrir les portes d’un passé qu’elle croyait oublié à jamais. Que s’est-il passé dans la nuit du 11 février 1989 ? Suspense garanti.

« Tout commença par des retrouvailles et s’acheva par des retrouvailles, et Frieda Klein avait horreur des retrouvailles ».

Que nous réserve ce « Jeudi terrible » ? Cette nouvelle et cinquième aventure de la psychothérapeute  Frieda Klein. Un retour dans le passé. Dans son passé. Tout commence avec Maddie, une ancienne camarade de lycée qui vient frapper à sa porte. La jeune femme, que Frieda n’a pas vue depuis des années, lui demande de recevoir sa fille de 16 ans, Becky, en consultation.

« On m’a violée. Quelqu’un m’a violée »

« Depuis un an, à peu près, elle a changé. Je sais ce que tu vas dire ce n’est qu’une ado, pourquoi devrais-je m’inquiéter ? Ben, il se trouve que je m’inquiète. Au début, elle était juste renfermée et maussade et ne voulait parler de rien. Je me suis demandé si  c’était une histoire de drogue, ou de garçons. A moins qu’il ne s’agisse de drogue et de garçons. J’ai posé des questions. J’ai essayé de montrer que j’étais sensible à ce qui lui arrivait. Rien n’y fait. Il y a un mois environ ça a empiré. Ce n’était plus la même. Physiquement aussi on ne la reconnaissait plus. Elle a cessé de s’alimenter. »

Et lorsque Frieda reçoit Becky, celle-ci finit par confesser : « On m’a violée. Quelqu’un m’a violée ».

Cela pourrait être une aventure comme une autre qui commence mais voilà, elle entraîne Frieda à Braxton, sa ville natale. Ville qu’elle a quittée plus de vingt ans auparavant et où elle s’est juré de ne plus retourner. Pourquoi ? Parce que, en 1989, la  nuit du 11 février 1989, elle aussi y a été violée et que le coupable court toujours…  Et si c’était le même homme ? Si c’était l’homme qui a violé Becky et peut-être d’autres jeunes filles…

Le tandem  Nicci Gerrard et Sean French réussit, une fois de plus, à nous tenir en haleine

Une enquête éprouvante pour notre psychothérapeute qui doit non seulement renouer avec ses vieux fantômes mais aussi affronter un présent pesant : sa mère est atteinte d’un cancer en phase terminale, rien ne va plus avec son ami Sandy et, pour les raisons de ses recherches, elle doit s’éloigner – temporairement - de Londres… et on sait qu’elle entretient, avec la capitale anglaise, des relations privilégiées.

« C’était au beau milieu de la nuit, il était 3 heures, peut-être 4, et Frieda était réveillée. Elle se trouvait dans un état de lucidité extrême, implacable, un était différent de tout ce qu’on peut connaître en plein jour. Si elle avait été à Londres, elle serait sortie marcher jusqu’à la Tamise, ou vers le nord le long de Regent’s  Park. Ici dans le Suffolk, les chemins et les sentiers étaient plongés dans le noir. Il aurait fallu une lampe torche pour s’aventurer dehors. Et se promener dans Braxton ne la tentait pas, car c’était trop petit, trop familier. »

Entre jalousies et vieilles rancunes, présent et passé,  le tandem  Nicci Gerrard et Sean French réussit, une fois de plus, à nous tenir en haleine, n’hésitant pas, pour arriver à ses fins, à nous lancer sur de fausses pistes…  Un bon thriller psychologique.

Lire aussi Une famille presque parfaite

La victime était presque parfaite

Marie Torres
Terrible jeudi
Le jour de l’innocence perdue
Nicci French
Editions Fleuve Noir, 9 avril 2015
20,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS



A travers 100 extraits de films, affiches, scénariosphotos et archives inédites,  l’Hôtel de Ville de Paris rend hommage au cinéma homosexuel dans une exposition intitulée Champs d'amour. C'est jusqu'au 28 septembre prochain. Pour en savoir plus, ici.



BRÈVES

Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.