- Lire

Comprendre et lire la peinture de Picasso

Marie Torres - 4 avril 2017
Deux beaux ouvrages, édités chez Larousse, viennent enrichir l’histoire des Beaux-Arts : « Le Monde de Picasso » par John Finlay et « Lire la peinture de Picasso » par Guitemie Maldonado, complétés par une exposition au Musée du Quai Branly, "Picasso primitif". Découverte.

Que vous aimiez ou que vous aimiez moins – voire pas du tout – Pablo Picasso, vous ne pouvez pas nier que l’artiste – le peintre mais aussi le dessinateur, le sculpteur et le décorateur de théâtre -, a marqué le XXe siècle.

Aussi, pour mieux le connaître, le cerner et surtout pour mieux comprendre et appréhender son œuvre, les Editions Larousse viennent de publier deux beaux ouvrages : Le monde de Picasso par John Finlay et Lire la peinture de Picasso de Guitemie Maldonado.

Le premier a pour ambition, en suivant pas à pas le cours de la vie de l’artiste, de « présenter l’œuvre sous un jour nouveau, plus concis, plus accessible aussi. ». De sa naissance, le 25 octobre 1881 à Malaga, en Andalousie, jusqu’à sa mort à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, l’ouvrage, richement illustré de photos, de croquis et de lettres mettent en lumière les événements, les personnes et les lieux qui ont façonné et influencé l’artiste.

Le second, s’il revient aussi sur le parcours de Picasso, a pour originalité de se concentrer ensuite sur son œuvre picturale, en donnant au lecteur les clés pour se repérer et comprendre trente de ses toiles. Pour chacune d’elles, sont expliqués son historique, son sujet et sa composition. Au fil des pages et des illustrations, défilent des tableaux très connus comme les Demoiselles d’Avignon ou Guernica mais aussi moins célèbres comme Femme lançant une pierre ou Grande Nature morte au guéridon.

Deux ouvrages beaux et intelligents à offrir… ou à s’offrir.

Et pour compléter vos connaissances, le Musée du Quai Branly présente, jusqu’au 23 juillet prochain, une exposition « Picasso primitif » sur les liens que l’artiste a entretenu avec les arts non-occidentaux. Pour en savoir plus, ici.

Marie Torres pour www.micmag.fr
Le Monde de Picasso
John Finlay
Editions Larousse, mars 2017
29,95 euros

Lire la peinture de Picasso
Guitemie Maldonado
Editions Larousse, mars 2017
17,95 euros

Picasso Primitif
Musée du Quai Branly
37, Quai Branly Paris 7e
Jusqu'au 23 juillet 2017
Entrée : 10 euros
1
  • Lire la peinture de Picasso » par Guitemie Maldonado

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."