07-03-2011 14:44:17

Album tout droit sorti de Bourbon street ? Que nenni !

C.W. Stoneking au physique de jeune explorateur, fasciné par Jimmy Rogers, Tampa Red ou encore Tom Waits s’est décidé pour le hobo blues, le ragtime, le cake-walk et le calypso. Une plongée dans les bouges d'Afrique du Sud ou les maisons closes du Mississipi.
Par Stéphane de Langenhagen (Paris)


alt

En cette période d’intense carnaval, cet album génial semble tout droit sorti des rues animées de la Nouvelle Orléans. Erreur ! C’est bien de jungle dont il s’agit, et non de bayou bien que l’on y croise sensiblement les mêmes créatures écaillées aux dents pointues et au coup de queue fatal. Elevé dans le bush par des parents américains, C.W. Stoneking, au physique de jeune explorateur scientifique perturbé des années Tarzan, est aussi Australien que Crocodile Dundee. Indéniablement fasciné par Jimmy Rogers, Leon Redbone, Tampa Red ou encore Tom Waits, il s’est décidé pour le hillbilly, le hobo blues, le ragtime, le cake-walk et le calypso, ces rythmes old-time improbables, que l’on imagine plus populaires dans les années de l’entre-deux-guerres qu’à l’heure des communautés style Last FM. Il se définit lui-même comme un compositeur de hokum, une forme de chanson à vocation humoristique et à connotation sexuelle, dont l’origine remonte aux spectacles de minstrels, ces blancs aux visages noircis qui imitaient les noirs. Faisant suite à King Hokum, un premier album fort acclamé sur ce lointain continent qui décidément se fout des modes, les 10 titres de Jungle Blues,  mâtinés de vieille guitare déglinguée, de planche à laver, de tuba, de clarinette et de banjo, swinguent et ravissent de bout en bout. Une plongée insolite et garantie dans les bastringues de Papunye, les rhumeries de Trinidad, les bouges d’Afrique du Sud, et les maisons closes du Mississipi.


Jungle Blues : C.W. Stoneking (1 CD King Hokum Records distribué par Differ-ant)









 

ÉVÉNEMENTS

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)