11-04-2011 13:16:50

Roda do Cavaco, un album samba "da familia" !

Dans le premier CD de Roda do Cavaco (groupe formé à Paris), il y a Fernando le fils au cavaquinho, le père Sergio au chant et les amis, tous de talentueux sambistes. Ajoutez à ce cocktail, la voix afro-samba de la diva de Sao Paulo Fabiana Cozza.

Par Stéphane de Langenhagen (Paris)


alt

Lorsque Fernando et ses acolytes de la Roda do Cavaco commencent à s’installer autour de la table et se saisissent de leurs instruments, instinctivement le public se rapproche en masse du devant de la scène. On ressent l’envie de s’asseoir avec eux, de partager la bière et la samba, de tapoter en rythme sur tout ce qui se présente, et de chanter l’intégralité des titres de ce CD que le fidèle public de la Roda do Cavaco connaît par cœur. Ou même d’en proposer d’autres ! La roda de samba, moment de fête populaire à Rio de Janeiro et à São Paulo, les deux grandes capitales du Brésil, est extrêmement démocratique : chaque participant, musicien, danseur, chanteur, est libre d’exprimer le choix des chansons qui vont être jouées autour de la table, souvent sans micro. Et c’est exactement cet esprit que l’on retrouve dans le premier album de Roda do Cavaco, enregistré "ao vivo" au Cabaret Sauvage de Paris, le point d’orgue de ce qui n’était qu’au départ la réunion dominicale de quelques passionnés de pagode. Au cavaquinho, Fernando do Cavaco, l’instigateur du Club de Choro de Paris, de l’Orquestra do Fubá et du Terça Feira Trio,  Matthieu Doat au banjo,  Boris Giraud à la 7 cordes, et les percussionnistes : Natalino Neto au repique de mão, Erivelton Silva au pandeiro, Rodrigo de Oliveira au rebolo et Boca Rum au tantam. Tous chanteurs ou choristes, et tous excellents. Que l’on retrouve à la composition de 9 des 13 titres de cet album formidable, plein d’entrain, de vitalité, de plaisir, de complicité et de bonne humeur, de rythmes, de ginga et de percussions, autrement dit de samba. Enfin, la roda ne serait pas complète sans la présence de nombreux invités, Fabiana Cozza, valeur montante dans le petit monde des sambistes, à la voix généreuse, Sérgio Papa, une légende paulista, Osman Martins, un grand maître du cavaquinho, pour ne citer qu’eux. Livret à la main, avec grilles d’accords et paroles pour les nouveaux, en short de plage ou en costume de malandro, en dos drapé ou en paréo, tous en chœur avec la Roda do Cavaco pour faire la fête avec les Brésiliens : Ê laia laiá !


Roda do Cavaco (1 CD Hélico distribué par l’Autre Distribution)





 

ÉVÉNEMENTS

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)