11-04-2011 13:16:50

Roda do Cavaco, un album samba "da familia" !

Dans le premier CD de Roda do Cavaco (groupe formé à Paris), il y a Fernando le fils au cavaquinho, le père Sergio au chant et les amis, tous de talentueux sambistes. Ajoutez à ce cocktail, la voix afro-samba de la diva de Sao Paulo Fabiana Cozza.

Par Stéphane de Langenhagen (Paris)


alt

Lorsque Fernando et ses acolytes de la Roda do Cavaco commencent à s’installer autour de la table et se saisissent de leurs instruments, instinctivement le public se rapproche en masse du devant de la scène. On ressent l’envie de s’asseoir avec eux, de partager la bière et la samba, de tapoter en rythme sur tout ce qui se présente, et de chanter l’intégralité des titres de ce CD que le fidèle public de la Roda do Cavaco connaît par cœur. Ou même d’en proposer d’autres ! La roda de samba, moment de fête populaire à Rio de Janeiro et à São Paulo, les deux grandes capitales du Brésil, est extrêmement démocratique : chaque participant, musicien, danseur, chanteur, est libre d’exprimer le choix des chansons qui vont être jouées autour de la table, souvent sans micro. Et c’est exactement cet esprit que l’on retrouve dans le premier album de Roda do Cavaco, enregistré "ao vivo" au Cabaret Sauvage de Paris, le point d’orgue de ce qui n’était qu’au départ la réunion dominicale de quelques passionnés de pagode. Au cavaquinho, Fernando do Cavaco, l’instigateur du Club de Choro de Paris, de l’Orquestra do Fubá et du Terça Feira Trio,  Matthieu Doat au banjo,  Boris Giraud à la 7 cordes, et les percussionnistes : Natalino Neto au repique de mão, Erivelton Silva au pandeiro, Rodrigo de Oliveira au rebolo et Boca Rum au tantam. Tous chanteurs ou choristes, et tous excellents. Que l’on retrouve à la composition de 9 des 13 titres de cet album formidable, plein d’entrain, de vitalité, de plaisir, de complicité et de bonne humeur, de rythmes, de ginga et de percussions, autrement dit de samba. Enfin, la roda ne serait pas complète sans la présence de nombreux invités, Fabiana Cozza, valeur montante dans le petit monde des sambistes, à la voix généreuse, Sérgio Papa, une légende paulista, Osman Martins, un grand maître du cavaquinho, pour ne citer qu’eux. Livret à la main, avec grilles d’accords et paroles pour les nouveaux, en short de plage ou en costume de malandro, en dos drapé ou en paréo, tous en chœur avec la Roda do Cavaco pour faire la fête avec les Brésiliens : Ê laia laiá !


Roda do Cavaco (1 CD Hélico distribué par l’Autre Distribution)





 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net