11-04-2011 13:16:50

Roda do Cavaco, un album samba "da familia" !

Dans le premier CD de Roda do Cavaco (groupe formé à Paris), il y a Fernando le fils au cavaquinho, le père Sergio au chant et les amis, tous de talentueux sambistes. Ajoutez à ce cocktail, la voix afro-samba de la diva de Sao Paulo Fabiana Cozza.

Par Stéphane de Langenhagen (Paris)


alt

Lorsque Fernando et ses acolytes de la Roda do Cavaco commencent à s’installer autour de la table et se saisissent de leurs instruments, instinctivement le public se rapproche en masse du devant de la scène. On ressent l’envie de s’asseoir avec eux, de partager la bière et la samba, de tapoter en rythme sur tout ce qui se présente, et de chanter l’intégralité des titres de ce CD que le fidèle public de la Roda do Cavaco connaît par cœur. Ou même d’en proposer d’autres ! La roda de samba, moment de fête populaire à Rio de Janeiro et à São Paulo, les deux grandes capitales du Brésil, est extrêmement démocratique : chaque participant, musicien, danseur, chanteur, est libre d’exprimer le choix des chansons qui vont être jouées autour de la table, souvent sans micro. Et c’est exactement cet esprit que l’on retrouve dans le premier album de Roda do Cavaco, enregistré "ao vivo" au Cabaret Sauvage de Paris, le point d’orgue de ce qui n’était qu’au départ la réunion dominicale de quelques passionnés de pagode. Au cavaquinho, Fernando do Cavaco, l’instigateur du Club de Choro de Paris, de l’Orquestra do Fubá et du Terça Feira Trio,  Matthieu Doat au banjo,  Boris Giraud à la 7 cordes, et les percussionnistes : Natalino Neto au repique de mão, Erivelton Silva au pandeiro, Rodrigo de Oliveira au rebolo et Boca Rum au tantam. Tous chanteurs ou choristes, et tous excellents. Que l’on retrouve à la composition de 9 des 13 titres de cet album formidable, plein d’entrain, de vitalité, de plaisir, de complicité et de bonne humeur, de rythmes, de ginga et de percussions, autrement dit de samba. Enfin, la roda ne serait pas complète sans la présence de nombreux invités, Fabiana Cozza, valeur montante dans le petit monde des sambistes, à la voix généreuse, Sérgio Papa, une légende paulista, Osman Martins, un grand maître du cavaquinho, pour ne citer qu’eux. Livret à la main, avec grilles d’accords et paroles pour les nouveaux, en short de plage ou en costume de malandro, en dos drapé ou en paréo, tous en chœur avec la Roda do Cavaco pour faire la fête avec les Brésiliens : Ê laia laiá !


Roda do Cavaco (1 CD Hélico distribué par l’Autre Distribution)





 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. La suite, ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net