16-09-2011 17:14:19

Ciné : Le Cochon de Gaza : Attention, Chef d’oeuvre !

Tout est bon dans le cochon… Un film poétique et politique mêlant amour, humour et tendresse sur un sujet brûlant et sensible. C’est le choix cinéma-Micmag pour la rentrée.

Par Julie Massaloux (Paris)


Et tout est bon dans ce premier film de Sylvain Estibal, qui nous invite à un voyage à Gaza tout à fait décalé avec finesse et humour.

A la fois fable poétique, parabole comique, et réflexion philosophique, ce film simple et intelligent figure parmi les vrais bijoux de la rentrée…

Quoi de plus embarrassant qu’un cochon tombé du ciel en pleine terre sainte ?

Lorsque l’on sait que, dans l’islam comme dans le judaïsme, le cochon représente l’animal "impur" par excellence…  et que dans d’autres religions ou cultures, les choses "cochonnes" ne sont pas nécessairement vues d’un bon œil…

Jafaar, simple pêcheur, vit une vie de pauvreté et de privation avec sa femme, à Gaza.  Et voilà que Dieu le soumet à une épreuve de taille : un cochon vietnamien fait irruption dans sa vie.  Jafaar n’a jamais vu de cochon "en vrai", mais il sait à quoi cela ressemble, qu’il s’agit d’un animal "diabolique", et qu’il ne peut le garder sous aucun prétexte…  Entre pauvreté et convictions religieuses, comment réagir ?  Comment gérer la présence de cet animal sans devenir soi-même impur ?

Ce conflit intérieur constitue le point de départ d’une série d’enchaînements dont les ressorts rappellent Kafka et Ionesco, tant la comédie s’inspire de l’absurde…  Le Cochon, symbole d’impureté, devient progressivement l’enjeu autour duquel Israéliens et Musulmans pourraient bien se retrouver.

Le film de Sylvain Estibal navigue adroitement sur les eaux de la comédie et réussit avec justesse à faire œuvre politique – non seulement en proposant de mettre de l’amour et de l’humour sur un sujet brûlant et sensible, mais surtout en autorisant un autre regard, empreint de tendresse et d’humanisme, sur une situation de conflit devenue bien trop familière – et dans laquelle beaucoup, sinon la plupart, s’estiment pris en otage.

A ne manquer sous aucun prétexte.

Voir bande annonce :


Bande-annonce "Le cochon de Gaza" (VF)


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)