- ciné

GIMME DANGER : Les Stooges dans l’oeil de Jim Jarmusch

Jean-Christophe Mary - 3 février 2018
The Stooges, ca vous dit quelque chose ? Rien que le nom claque aux oreilles. A ses débuts au milieu des 60’s, le quartet emmené par Iggy Pop a constamment redéfini les limites du rock garage, précurseur avant l’heure du mouvement punk.Un rockumentaire de Jim Jarmusch leur rend hommage.

Pour ce rockumentaire hommage aux Stooges, le réalisateur Jim Jarmusch et Iggy Pop ont opté pour « Gimme Danger » issu de l’album mythique « Raw Power ». Un titre évocateur qui résume en deux mots la musique et le mode de vie hors norme de ce gang d’outlaws originaire de Ann Arbor.

Guidé par la voix rocailleuse si caractéristique d’Iggy Pop, on suit durant 1h45 l'histoire du groupe. Entrecoupées d'interviews de leur manager Danny Fields et de la petite soeur Asheton, Kathy, les images d’archives apportent une chaleur et uen émotion particulière de la part de ces musiciens légendaires dont la carrière a traversé 50 ans de musique. Tous les membres importants des Stooges- dont certains sont décédés aujourd’hui- apparaissent dans les interviews, entrecoupées de superbes images d'archives live, d’affiches, shows TV de photos en noir et blanc et video clips. Assis face caméra, Iggy Pop raconte de façon chronologique, l’histoire du groupe. On comprend mieux leurs influences qui sont les figures du rock l’époque (le MC5 et les Who), le contexte dans lequel le groupe a émergé musicalement, culturellement, politiquement et historiquement.

On retrouve des archives du jeune Iggy Pop, chanteur iconique et frappadingue au physique improbable (entre Noureev et l’homme préhistorique !) qui déjà à l’époque hurle comme un possédé et danse sur scène à demi nu dans une sorte de ballet démoniaque. Dans ce montage serré, on découvre que les frères Asheton et Dave Alexander étaient des personnages fascinants qui auront servis de tremplin pour la carrière solo d'Iggy Pop. Les images live rendent compte de la fureur et la primitivité scénique du groupe, notamment cette image icônique d'un Iggy possédé debout sur la foule, se tartinant le torse avec un pot de beurre de cacahuètes

Jim Jarmusch retrace leur incroyable ascension jusqu’au Panthéon du rock mais aussi leurs mésaventures en montrant leurs inspirations et les motivations de leurs premiers défis commerciaux.

On y apprend ainsi que David Bowie prend en main un Iggy Pop à la dérive quand le groupe ravagé par la dope est viré de sa maison de disque. Bowie invite à Londres Iggy Pop, James Williamson et les frères Asheton pour enregistrer ce qui deviendra « Raw power ». Quatre ans plus tard le mouvement punk britannique émergera avec à sa tête les Sex Pistols et les Clash. Mais ça c’est une autre histoire.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
GIMME DANGER
Acteurs : Iggy Pop, Ron Asheton, Scott Asheton
Réalisateurs : Jim Jarmusch

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

A l’origine, la fève n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, elle est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 27 janvier 2019, le Musée du Luxembourg propose une rétrospective d'Alphonse Mucha. Affiches, planches, peintures, photographies, bijoux, sculptures, pastels... sont à découvrir. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.
 
Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

 
Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux