- Ciné

The Happy Prince, grandeur et décadence d'Oscar Wilde

Marie Torres - 30 décembre 2018
"The Happy Prince", réalisé et interprété par Rupert Everett, retrace les dernières années de la vie d'Oscar Wilde. Un film qui "dérange" mais reste "crépusculaire est d'une force intense et d'une indéniable beauté" comme l'explique Danielle Guérin, Vice-Présidente de la société Oscar Wilde.

The Happy Prince revient sur les dernières années de la vie d'Oscar Wilde. Le talentueux écrivain et dandy irlandais a brillé durant plusieurs années au sein de la société londonienne. Mais sa passion destructive pour Bosie, Lord Alfred Douglas, l'entraîne sur une pente qui le mènera jusqu'à la prison.

Deux années plus tard, il en ressort malade, ruiné, abandonné par ceux qui l'adulaient. Seul son fidèle ami, Robbie Ross, tente de le sauver de lui-même. Mais peut-on lutter contre le charme vénéneux du jeune Bosie ? Ni la tentation de renouer avec Constance, son épouse, et ses deux enfants, ni le dévouement de Robbie ne l'empêcheront de retomber dans ses griffes. Contraint de fuir de Dieppe à Naples, pour finir par s'installer dans un hôtel parisien, l'esthète abandonne son image de dandy et ne fascine plus que des marginaux et des gamins des rues...

The Happy Prince est un film réalisé et interprété par Ruppert Everett. Everett qui connait parfaitement le monde de Wilde. Everett qui a joué dans Un mari idéal d'Olivier Parker et qui a repris le rôle de Wilde dans la pièce The Judas kiss. Everett enfin qui, comme Wilde, a souffert de son homosexualité... On comprend alors que ce film, The Happy Prince, ne peut être qu'une réussite. Et il l'est sans aucun doute.

Alors pourquoi, dès les premières minutes, ai-je ressenti une sorte de malaise. L'envie de quitter la salle. Peut-être parce que pour moi le personnage un peu bouffi qui s'animait sur l'écran, celui qui buvait, chantait dans une taverne sordide et semblait heureux de sa propre déchéance, ce personnage-là ne pouvait être l'auteur du Portrait de Dorian Gray. Ne pouvait être celui qui, quelques années plus tôt, confiait à André Gide « J'ai mis tout mon génie dans ma vie; je n'ai mis que mon talent dans mon oeuvre. »

Certes le film de Ruppert Everett est un "bon film" mais, pour moi, il met trop l'accent sur un homme condamné et humilié à cause de ses moeurs  et délaisse l'homme de lettres. Le brillant romancier, dramaturge, poète et essayiste qu'était Oscar Wilde avant que la prison et le scandale ne le détruisent. Oui ce film est dérangeant, comme le dit Danielle Guérin, vice-présidente de la Société Oscar Wilde.

"The Happy Prince, le film de Rupert Everett, offre une image dérangeante d'Oscar Wilde, un être perdu, déchu, qui roule dans la fange avec une jouissance désespérée. Une vision très différente de celle donnée par Stephen Fry, pas le moins du monde complaisante, et même choquante pour qui aime Oscar. Mais en même temps ce film crépusculaire est d'une force intense et d'une indéniable beauté. Il y a une grandeur dans cette représentation de la perdition. On n'en sort pas indemne."

A lire aussi :

Sur les traces parisiennes d'Oscar Wilde

Entretien avec Danielle Guérin, Vice-Présidente de la société Oscar Wilde

Société Oscar Wilde

 

Marie Torres pour www.micmag.net
The Happy Prince
Réalisation de Rupert Everett
avec Rupert Everett, Colin Firth, Colin Morgan, Emily Watson.
Sortie le 19 décembre 2018.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

VINTAGE & COLLECTIONS

La Saint Valentin dans tous ses états !

La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... La suite, ici.


SORTIR À PARIS

Le musée Cernuschi possède l’une des plus importantes collections européennes de peintures chinoises modernes et contemporaines ; pour la première fois, il leur consacre une exposition à ses merveilles faites d'encre et de papier. Plus d'infos, ici

BRÈVES

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.