Paris - Reportage

St Valentin, de l’amour « toujours » à l’amour « humour » ?

Marie Torres - 11 février 2013
L’amour ? Il est né avec le monde. Depuis des millénaires on l’exprime avec des poèmes, des chansons, des fleurs, des cartes, des cadeaux ou encore… des petits cadenas. Une fête lui est même dédiée. Retour sur une tradition qui a la dent dure et le cœur tendre.

Ulysse et Pénélope, Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, Paul et Virginie ou encore Shah Jahan et Mumtaz Mahat, Bonnie et Clyde…. Fictives ou réelles, romantiques ou tragiques, les romances d’amour ponctuent l’histoire de l’humanité. Pour les nourrir, hommes et femmes ont toujours fait preuve de créativité et d’imagination : poèmes,  chansons, cartes, cadeaux… Et aujourd’hui, comment fête-t-on l’amour ?

L’empereur Claude II fit abolir le mariage

Les amoureux ont leur fête, la Saint Valentin. Une tradition qui remontrait au IIIe siècle. A cette époque, l’empereur Claude II fit abolir le mariage car il trouvait que les hommes mariés, soucieux de leur famille, faisaient de mauvais soldats. (A croire que le mariage a toujours été matière à polémique…)  Mais un prêtre au cœur tendre, Valentin, entreprit de marier en secret les jeunes amoureux. Bien évidement, il fut arrêté, emprisonné, martyrisé puis décapité le14 février 270. La date est restée dans l’histoire.

Les cadenas de l’amour
Des cadenas accrochés aux rambardes des ponts pour symboliser un attachement amoureux. L’idée serait née en Hongrie ou en Allemagne. Peu importe. A Paris, cette coutume remonte aux années 2000, lorsque le Pont des Arts et, plus tard, le Pont de l’Archevêché, se sont recouverts des cadenas aux messages éloquents : du « Je t’aime » au « Ich liebe dich », du « Montse i Josep » au « Renée et Jean-François », du « Pour la vie » au « Jusqu’à la mort »…Après avoir accroché son cadenas, il est d’usage de jeter la clé dans le fleuve. La promesse est ainsi ratifiée. Mais, hélas, chacun sait qu’elle peut être abrogée…

Le Musée des Cœurs Brisés


Et quand l’amour ne rime plus avec « toujours » certains le font rimer avec « humour ». Ainsi, la capitale de la Croatie, Zagreb, a inauguré, en  2010, le Musée des Cœurs Brisés entièrement consacré à la rupture amoureuse. Qu’y trouve-t-on ? Des objets divers et variés venus du monde entier. Des photos, des vêtements… chacun accompagné des dates et lieu de la relation et parfois de petits messages… Comme par exemple cette note posée près d’un porte-jarretelles : "Je ne les ai jamais portés. La relation aurait peut-être duré plus longtemps dans le cas contraire". A noter, le musée se trouve tout près de la mairie de Zagreb et sa fréquentation double… à la St Valentin.

Voir aussi
Collection : les courriers de l'amour
Cartes postales : baisers de celui qui t'aime
1
2
3
4

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

NEWSLETTER

L'ALBUM DE LA SEMAINE

Nouvelle Nubie

Petit cours de géographie : la Nubie s'étend le long du Nil, du sud de l'Egypte au nord du Soudan. Et maintenant jusqu'à New York, depuis l'arrivée de la star de la rétro-pop est-africaine, Sarah Mohamed Abunama-Elgadi, dans les faubourgs de Brooklyn. Avec sa soeur Nahid, elle fonde Alsarah & The Nubatones en 2010, un combo mi-arabica, mi-électronica, influencé par Grace Jones, le soul jazz et la pop soudanaise des années 70. Chaleurs groovies, rythmes lancinants, Manara, leur second opus marqué par la question des migrations, est un des grands albums métissés de la rentrée. Dépaysement assuré.

BRÈVES

Mortelle novela
Moins robuste que son personnage, l'acteur brésilien vedette Domingos Montagner se noie sur les lieux du tournage de la série Velho Chico.
 
Projection rare des "Enfants mexicains"
Ce court métrage de 1960 appartient à la cinémathèque Robert-Lynen (Paris), d'ordinaire fermée au public. Pour les Journées du patrimoine, elle dévoile ses fonds cachés.
 
À poil pour ses 80 ans !
Tom Zé, l'artiste  hors norme, excentrique et contestataire du Brésil, se montre nu sur son dernier disque. Au menu, 13 berceuses érotiques en souvenir d'une enfance en liberté.
 
Retour sur la mort de Garcia Lorca

Une juge argentine relance l’enquête sur la disparition du dramaturge et poète espagnol, Federico Garcia Lorca, survenue le 19 août 1936 en pleine guerre civile.