Rio de Janeiro - Reportage

Rio -ADRIANA VAREJÃO, une attraction obsessionnelle de la chair !

Hélios Molina - 24 janvier 2013
De la chair, de la médecine analytique presque, de la vivisection, seraient des termes réducteurs pour entrer dans le travail de l’artiste carioca de 48 ans qui expose au MAM à Rio.
 De la chair, de la médecine analytique presque, de la vivisection, seraient des termes réducteurs pour entrer dans le travail de l’artiste carioca de 48 ans qui expose au MAM à Rio. Car Adriana, nouvelle génération d’artistes brésiliens, oscille entre douleur, exubérance, sensualité, architecture, sauna et perspectives. D’où parfois ces interrogations : sculpture ou peinture ?


En tout cas, des sensations passent à travers la texture craquelée comme des vibrations de l’au-delà. 

Néanmoins sa quête obsessionnelle du corps disséqué, examine à la loupe la finalité de nous-même : la chair.

Des êtres faits de viande, comme un souffle incandescent sur la toile, comme un rappel incessant à ce que nous sommes avant toute chose. Inutile de nous croire au-dessus de toute immortalité, la chair est là qui nous guète.A travers une quarantaine d’oeuvres dans ce bâtiment de béton de style Niemeyer (architecte Affonso Eduardo Reidy) avec des saillies sur le port de Gloria et la baie de Guanabara le travail d’Adriana est à son aise. Parfois l’on a même l’impression de revoir à travers la vitre, la vision d’une fresque d’époque coloniale enrobée d’une teinte japonisante en jetant un coup d’œil vers la mer. Une œuvre d’un baroque contemporain aux références coloniales portugaises. Chose rare au Brésil du vivant de l’artiste, le Centre d’Art Contemporain d’Inhotim lui dédie un pavillon pour magnifier la force de son travail. Car l’artiste n’a rien fait pour vous laisser divaguer dans l’indifférence !


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Paul McCartney: la tournée française reportée
La productrice de la tournée française, a indiqué qu’elle travaillait au report des quatre concerts en France, prévus entre fin mai et début juin, et qui pourraient avoir lieu en 2021
 
Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net