Rio de Janeiro - Reportage

Rio -ADRIANA VAREJÃO, une attraction obsessionnelle de la chair !

Hélios Molina - 24 janvier 2013
De la chair, de la médecine analytique presque, de la vivisection, seraient des termes réducteurs pour entrer dans le travail de l’artiste carioca de 48 ans qui expose au MAM à Rio.
 De la chair, de la médecine analytique presque, de la vivisection, seraient des termes réducteurs pour entrer dans le travail de l’artiste carioca de 48 ans qui expose au MAM à Rio. Car Adriana, nouvelle génération d’artistes brésiliens, oscille entre douleur, exubérance, sensualité, architecture, sauna et perspectives. D’où parfois ces interrogations : sculpture ou peinture ?


En tout cas, des sensations passent à travers la texture craquelée comme des vibrations de l’au-delà. 

Néanmoins sa quête obsessionnelle du corps disséqué, examine à la loupe la finalité de nous-même : la chair.

Des êtres faits de viande, comme un souffle incandescent sur la toile, comme un rappel incessant à ce que nous sommes avant toute chose. Inutile de nous croire au-dessus de toute immortalité, la chair est là qui nous guète.A travers une quarantaine d’oeuvres dans ce bâtiment de béton de style Niemeyer (architecte Affonso Eduardo Reidy) avec des saillies sur le port de Gloria et la baie de Guanabara le travail d’Adriana est à son aise. Parfois l’on a même l’impression de revoir à travers la vitre, la vision d’une fresque d’époque coloniale enrobée d’une teinte japonisante en jetant un coup d’œil vers la mer. Une œuvre d’un baroque contemporain aux références coloniales portugaises. Chose rare au Brésil du vivant de l’artiste, le Centre d’Art Contemporain d’Inhotim lui dédie un pavillon pour magnifier la force de son travail. Car l’artiste n’a rien fait pour vous laisser divaguer dans l’indifférence !


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS



A travers 100 extraits de films, affiches, scénariosphotos et archives inédites,  l’Hôtel de Ville de Paris rend hommage au cinéma homosexuel dans une exposition intitulée Champs d'amour. C'est jusqu'au 28 septembre prochain. Pour en savoir plus, ici.



BRÈVES

Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre prochain à Londres.

 
Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net