Bilbao - 

Le Guggenheim et ses vingt ans, une histoire passionnelle entre une ville et son musée

Hélios Molina - 
Bilbao ville industrielle sombre et en déclin des années 80 et 90 n’est plus dans la mémoire des jeunes générations. Et pourtant le pari de muter ce grand port triste et décati n’était pas évident.

Guggenheim de Bilbao et "mapping" pour son XXe anniversaire. ©Photo H.M.

Bilbao ville industrielle sombre et en déclin des années 80 et 90 n’est plus dans la mémoire des jeunes générations. Et pourtant le pari de muter ce grand port triste et décati n’était pas évident.  Il s’agissait au départ d’investir 110 millions d’euros pour construire un musée prestigieux qui devrait sortir la ville et la Biscaye d’un marasme dévastateur. Le maire  et le parti au pouvoir de la région le PNV (Parti National Basque) n’ont pas eu comme tant de politiques craintifs des visions à court terme. Car c’est dès 1991 que les autorités se lancent dans un ambitieux projet de musée qui ouvrira les portes six ans plus tard. L’idée de revitalisation de la ville sera accompagné par les grands noms internationaux de l’architecture, Norman FosterSantiago CalatravaRafael Moneo, etc. Et le Guggenheim tout de titane vêtu sera conçu par les ateliers de Franck Gehry sur les bords du Nervion. Et dès l’ouverture le choc est éloquent. 538 000 visiteurs se pressent pour découvrir la Chine et ses 5000 ans.  Plus d’un million de visiteurs par an en ce moment.

Après vint ans de vie le musée approche les 20 millions de visiteurs. Les retombées économiques sont colossales. Le pari des politiques de 1991 est plus que payant : près de 6000 emplois autour de ce bâtiment hors pair. Le musée s’autofinance à 70%. et devient le troisième musée du pays. L’Europe élit Bilbao pour mesurer l’impact de la culture dans une économie locale. La ville devient ainsi un  véritable atout pour touristes surpris par la richesse de son patrimoine. Son musée des Beaux arts et ses collections permanentes, sa gastronomie basque, et sa qualité de vie autour d’un centre historique entièrement piéton autant d'éléments pour en faire une destination touristique.

En clair Bilbao et la fondation Solomon R. Guggenheim n’ont plus à prouver au monde économique que la culture est un excellent facteur de développement.

Et pour rappeler ses vingt ans et les 163 expositions présentées ici, le musée Guggenheim invite la population locale et étrangère à assister à un spectacle nocturne de vidéo sur les parois en titane  durant quatre jours (voir vidéo ici bas). Réflections un « mapping »  d’animations fait par la maison anglaise 59 Productions qui transforme l’étrange animal en écailles de poisson, en  bateau ivre ou en champ de fleurs.

Une façon de se tourner vers de nouveaux projets apprend on de source muséale. Il s’agit de trouver hors les murs des espaces supplémentaires pour accompagner les révolutions à venir

De Bilbao, HELIOS MOLINA pour www.micmag.net

Autre article en espagnol sur le sujet :

 http://www.micmag.net/fr/arts/4822-museo-guggenheim-veinte-anos-de-arte



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Elliott Murphy célèbre ses 75 ans à Paris le 1er mars prochain !

Elliott Murphy fête ses 75 ans le 1er mars prochain à Paris, au New Morning...

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

VINTAGE & COLLECTIONS

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.