France, Belgique - Vintage

La bière, passion des collectionneurs

Monique Cabré/ Marie Torres - 18 février 2017
Des sous-bocks en passant par les verres, chopes, bouteilles, boîtes en séries limitées, affiches, cendriers… les tégestophiles sont nombreux à chercher sur les brocantes, des objets à ajouter à leur collection.

Boisson ancestrale, ambrée, fruitée, riche en arômes, la bière est omniprésente dans l’histoire de nos civilisations. A partir d’éléments simples d’excellente qualité (orge, maïs, houblon, eau) et d’une alchimie propre à chaque maître brasseur, de nombreuses sortes de bière ont vu le jour. Tout au long de l’histoire, la qualité de la bière s’améliore, profitant des progrès techniques et industriels et des recherches effectuées par Pasteur. A la fin du XIXe siècle, partout en Europe se créent des écoles de brasseries, paraissent des ouvrages brassicoles qui diffusent les nouveaux apports scientifiques. Mais chaque maître brasseur conserve ses secrets de fabrication, ses recettes et un savoir-faire transmis de génération en génération, qui donnent à chaque bière sa personnalité. La bière a inspiré grand nombre d’artistes, peintres, affichistes, dessinateurs, designers…

Plateaux, pyrogènes, éventails publicitaires, décapsuleurs, affiches, pompes à bière de bars, collerettes en papier, bouteilles, étiquettes, capsules, bouchons, canettes… ce thème se décline à l’infini ! 

PEINTURES

Ce sont les peintres flamands puis hollandais qui ont les premiers, rendu hommage à la « gueuze ». Il n’est qu’à regarder les tableaux de Pietr Bruegel ou de David Tieners. En France, la bière a également ses adeptes. A partir des années 1870, elle va devenir un phénomène de société, supplantant l’absinthe. Chaque mois, le club du « Bon Bock » rassemble artistes, chansonniers, peintres, poètes… Cette vie de brasserie où l’on discute et l’on philosophe la chope à la main, va donner naissance à tout un courant artistique. Les peintres trouvent leur inspiration dans les cafés-brasseries, avec en tête, l’Ecole de Batignolles qui prendra bientôt le nom d’impressionniste. Edouard Manet peint le « Bon Bock », « La serveuse de bocks », suivi par Cézanne, Degas, Sisley ou Pissaro. Dans un autre style, Picasso nous a laissé en 1901, le « Portrait de Sabartès ».

LITHOGRAPHIES

Elles trouvaient leur place dans les cafés, à la fois décoratives et publicitaires. Signées par les grands artistes de l’époque tels Prouvé, Mucha, Paul Colin, Chéret ou Bastard. Elles sont le reflet d’un style à la mode, que ce soit l’Art Nouveau ou l’Art déco. Elles sortent de l’Imprimerie des Arts Graphiques à Nancy, de chez Lemercier, Chaix, Champenois, Vercasson ou Camis.

CARTONS DE RÉCLAME

Ce qui les caractérise, c’est la multiplicité des images présentées et la variété des techniques employées lors de l’impression : gaufrage, pelliculage, tôles imprimées…

PLAQUES ÉMAILLÉES

Fixées à l’extérieur de l’estaminet, elles faisaient souvent office d’enseigne. Couleurs vives, message simple, dessin plus ou moins stylisé, le choix est vaste. Beaucoup furent fabriquées par l’Emaillerie Alsacienne de Strasbourg. Les premières plaques furent celles destinées uniquement à la promotion de la bière. Leur valeur est certaine, surtout si vous en trouvez en bon état.

CHOPES ET VERRES

L’usage des chopes en terre ou en grès se répandit à partir du XVIIe siècle. Cylindriques et plus ou moins ventrues, elles sont souvent munies d’un couvercle en étain. Elles peuvent être très simples ou ouvragées, offertes en cadeau de mariage. Vous remarquerez également des chopes en grès blanc du XVIIIe siècle, venues d’Allemagne, des chopes en bois, en métal gravé, en faïence, en porcelaine de Meissen, et bien sûr plus couramment en verre, de différentes contenances.

Le verre présente des formes d’une belle diversité qui ravissent le collectionneur. Il fut autrefois fabriqué en cristal taillé pour l’inauguration du café l’Excelsior et gravé à l’or fin pour la brasserie de Champigneulles.

L’ÉTOILE DES BRASSEURS

Apparue au XVe siècle, cette étoile à six branches identique à l’étoile de David, est formée de triangles entrelacés représentant les éléments naturels que sont la terre pour le grain, l’eau pour le maltage et le brassage, le feu pour la cuisson du moût et l’air pour sa fermentation. Symbole protecteur, elle était partout représentée dans les cafés et sur les objets liés à la bière.

BUDGET

L’éventail de prix est extrêmement large, à l’image de la diversité de ces objets de collection. Entre 2 et 30 euros pour une bouteille en verre ; sous-bocks et étiquettes se négocient entre 0,50 euros pour les plus récents jusqu’à plus de 80 euros selon leur rareté et originalité.

Les verres des années 70 et ultérieurs se dénichent à partir d’1 euro pièce. Ceux en verre émaillé, provenant de petites brasseries et donc édités en nombre limité, se négocient autour d’une centaine d’euros. Les modèles de petite taille, marqués 5/20e antérieurs à la Grande Guerre, sont rares et peuvent atteindre quelques centaines d’euros.

PARMI LES MUSÉES INCONTOURNABLE

- Musée de la Bière de Stenay est unique en Europe et rassemble 310 000 objets sur le thème de la bière ! Plusieurs pôles sont présentés : histoire des techniques et traditions brassicoles, reconstitution de 5 brasseries, découverte du « Jardin de la Bière », collections…
17 rue du moulin 55700 STENAY - +33 (0)3 29 80 68 78
Plus d'infos, sur le site : https://museedelabiere.com/

Le Musée Français de la Brasserie est installé ans le bâtiment de la brasserie locale. Une salle dédiée aux collectionneurs réunit plaques, chopes, affiches, cendriers, sous-bocks, éventails… 
62, rue Charles Courtois, 54210 Saint-Nicolas-de-Port. Tél. 03 83 46 95 52.
Plus d'infos, sur le site http://www.passionbrasserie.com/


PARMI LES CLUBS, ASSOCIATIONS ET BRASSERIES

Les Amis de la Bière, 56, rue Jean-Baptiste Lebas, 59450 Sin-le-Noble.
Brasserie Castelain fondée en 1926, 13 Rue Pasteur, 62410 Bénifontaine
- Brasserie Page 24, 26, route d’Arras 62160 Aix-Noullette.
Association Gambrinus France, 18 av. de Lattre de Tassigny, 92360 Meudon-la-Forêt.
Lyon Cervoise Club, 16, rue Claude Farrère, 69003 Lyon. Tél. 04 72 13 97 01.
- Les Tégestophiles, collectionneurs d’objets de la bière
Le Club ABC (Association bourbonnaise des collectionneurs d’articles publicitaires de brasserie ancienne et moderne) propose des échanges entre passionnés et des lots de petits objets pour commencer une collection (2, rue de Bercy, 03000 Moulins. Tél. 04 70 46 12 76).

CHOIX DE LECTURES

- Le grand livre des bières, collectif (Ed. Prisma)
- Objets de la bière, de Antoine Pascal (Ed. du May).
- Dictionnaire historique de la brasserie française du XXe siècle (Ed. Ercédé).
- Bière et collections, de Robert Dutin (Ed. Coprur, Strasbourg).
- Stenay, le musée européen de la bière, de Philippe Voluer (Ed. Citédis, Paris).
- Les sous-bocks, de Catherine Soulingeas (Ed. Syros-Alternatives, Paris).
- Les peintres et la bière, de Serge Lemoine et Bernard Marchand (Somogy éditions d’art).

© Musée de la bière de Stenay. Conseil général de la Meuse
1
2
3
4
5
6
7

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

ÉVÉNEMENTS

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)