France - Voix Libre

« Cachez ce livre que je ne saurais voir »

Marie Torres - 15 février 2014
« Tous à poil ! », un livre illustré pour enfants, devait dédramatiser la nudité, lutter contre les complexes et faire accepter la diversité des corps. Au lieu de cela, l’ouvrage a enflammé les débats. Retour sur une polémique.

Au commencement était un livre. Un livre illustré pour enfants, « Tous à poil ! », dans lequel des personnages, de tous âges et de toutes conditions, se déshabillaient pour aller se baigner. Ses auteurs, Claire Franek et Marc Deniau, l’avaient conçu « pour dédramatiser la nudité et lutter contre les complexes, pour aider à accepter la diversité des corps. »

Et puis arriva un homme politique, Jean-François Copé, qui fustigea l’ouvrage « Couvrez ce livre que je ne saurais voir » dit-il en synthèse. Et de toutes parts, des voix s’élevèrent. Celles qui criaient « «Ce n'est pas le livre que l'on remet en cause, c'est son utilisation en tant qu'outil pédagogique», celles qui demandaient aux « gardiens de la morale » de se taire.

Des voix de psychanalystes se firent aussi entendre comme celle de Claude Halmos sur France Inter. « Les propose de Monsieur Copé sont consternants parce que cela traduit une méconnaissance totale de ce que sont les enfants et de ce qu’est la littérature qui s’adresse aux enfants. Il nous parle de ce livre illustré pour les petits enfants comme s’il parlait d’ouvrages pornographiques. Ce n’est pas plus une incitation à l’obscénité que le Petit Poucet est une incitation à aller perdre son petit frère ou sa petite sœur qu’on n’aime pas dans la forêt. »

Etienne Liebig, éducateur, s’est également exprimé sur RMC



Beaucoup de bruit pour rien, direz-vous, pas du tout. Depuis la polémique, le livre s’est hissé aux premières places des ventes sur Amazon alors qu'il avait peu fait parler de lui depuis sa sortie… il y a trois ans.


Marie Torres
Tous à poil !
Claire Franek et Marc Deniau
Edition du Rouergue

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

"Imagine" de John Lennon, un hymne pacifiste mais utopiste

Le 8 décembre 1980, John Lennon était assassiné laissant derrière lui des dizaines de tubes, écrits et chantés avec ou sans les Beatles. Parmi eux, Imagine. Retour sur une chanson célébrée dans le monde entier. Un hymne pacifiste mais... utopiste. Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



BRÈVES

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.