São Paulo, Brésil - Musique

Gaby Amarantos interpreta Clementina de Jesus : Cantoras do Brasil saison 1 - 10ème épisode

Stephane de Langenhagen - 25 février 2013
Choisie pour ce 10ème épisode de la série, Gaby Amarantos, la reine de la Tecnobrega et grande révélation 2012, justifie plus que jamais sa présence parmi les Cantoras do Brasil en rendant hommage à une autre reine afro-brésilienne, petite fille d'esclaves, Clementina de Jesus.
Photo : Chris Valias
10ème épisode de la série Cantoras do Brasil : Gaby Amarantos interpreta Clementina de Jesus

Révélée sur le tard à plus de 60 ans, Clementina de Jesus, petite fille d'esclaves, originaire de l'état de Rio, a fait l'unanimité dans la mémoire des brésiliens, pour son apport immense au rapprochement des cultures africaines et brésiliennes, et son parcours social qui impose le respect. Une voix chevrotante mais profondément ancrée dans les rites des Orixas, l'admiration de ses pairs, des albums aux côtés de Pixinguinha, Nelson Cavaquinho, Cartola, ou Paulinho da Viola, ont définitivement placé celle qu'on surnommait parfois affectueusement Mãe (Maman) au panthéon des chanteuses brésiliennes du 20 ème siècle.

D'abord affublée du titre de la Beyoncé du Pará, Gaby Amarantos, native des faubourgs de Belém, et grande révélation de l'année 2012 au Brésil, est beaucoup plus qu'une reine aux tenues extravagantes de la Tecnobrega, mouvement musical du nord du pays qu'elle a largement contribué à faire connaître dans le monde entier. Le swing latin et les arrangements pop boîtes à rythme extrêmement réussis ont fait de "Treme" un excellent premier album, qui a bénéficié en plus de la reconnaissance de la scène carioca, paulista et mineira. Sa voix aux confins des afro-sambas est actuellement une des plus convoitées, à juste titre.


© Tous droits réservés Canal Brasil

 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Paul McCartney: la tournée française reportée
La productrice de la tournée française, a indiqué qu’elle travaillait au report des quatre concerts en France, prévus entre fin mai et début juin, et qui pourraient avoir lieu en 2021
 
Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net