- TV

The Night Of, une leçon de cinéma dans la lignée de True Detective et American Horror Story

Jean-Christophe Mary - 31 mars 2017
Au lendemain d'une virée nocturne bien arrosée, Naz se réveille aux côtés d'une jeune femme baignant dans son sang. Inculpé pour ce meurtre, il se retrouve prisonnier du système judiciaire…. Adaptée de « Criminal Justice », « The Night Of », nouvelle mini-série de huit épisodes, crée l’événement.

L’action se passe à New York. Nasir Nasir (Riz Ahmed), fils de chauffeur de taxi immigré pakistanais, rencontre Andrea Cornish, une jeune fille avec qui il va passer la soirée.  Ils boivent, se droguent et couchent ensemble chez la mystérieuse inconnue. Nasir se réveille couché à côté du cadavre de la jeune fille, lardée de coups de couteau.

Alors que tout l’accuse, un avocat chevronné, John Stone ( John Turturro), relève le défi presque impossible de l’innocenter. Ce dernier a une faible intuition sur l'innocence de son client et doit d’abord se le prouver à lui-même.

Dès le premier épisode, on reste collé à l’écran, pris par l’intrigue sombre de ces huit épisodes, tournés façon documentaire. Si l'enquête peut sembler banale, ce qui en fait la force, c’est de voir ces avocats, ces policiers et ces juges faire leur boulot « normalement ». Ici ils n’apparaissent pas comme des « héros » ou « des ripoux » corrompus.

Véritable thriller, The Night Of est une plongée dans le milieu carcéral et judiciaire, sur fond de racisme ambiant. La police ne mène pas une véritable enquête pour élucider le meurtre de la jeune femme. Empreintes, ADN, l’arme du crime, qu’il avait sur lui au moment de son arrestation, tous ces éléments suffisent pour incriminer le jeune pakistanais.

La réalisation des scènes tournées lors de la procédure, à la cour et en prison, sont plus vraies que nature grâce à une image et à des cadrages réglés au millimètre. La narration rebondit sans cesse et nous conduit sur différentes pistes possibles. Un beau travail que l’on doit à Richard Price (scénariste sur The Wire) et Steven Zaillian.

Côté comédiens, on retrouve un des visages familiers de The Wire, Michael Williams (Omar Little de The Wire) dans le rôle de prisonnier influent à Rikers Island. On connait John Tuturro pour ses grands rôles (O'Brother, The Big Lebowski, Transformers).  Son interprétation de cet avocat étrange, décalé avec ses manies et sa maladie de peau, ajoute beaucoup de profondeur au personnage. On pense un peu au détective Monk, série dans laquelle John Tuturro a d’ailleurs joué.

Durant les huit épisodes, de la fuite, à l’interpellation, de la rencontre avec l’avocat aux interrogatoires, de la prison au procès, rarement on a vu une telle intensité à l’écran.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
The Night Of
Réalisateurs : Steven Zaillian
Studio : HBO
Date de sortie du DVD : 8 mars 2017
24,99 euros

 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Stéphane Faucourt, collectionneur Star Wars

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. Lire la suite, ici.

SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au 5 septembre 2022
Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander

Photo, peintures, design, ciné, littérature et même musique. Beaubourg offre un petit voyage dans le temps en nous immergeant dans l'Allemagne des années 20, juste avant l'arrivée du nazisme, lorsque les artistes se font le miroir d’un monde froid, où la désillusion règne en maître...
Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) | Musées à 4e arrondissement, Paris (timeout.fr)

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne)
Transport
Métro : Rambuteau
Prix
De 11 à 14 €
Heures d'ouverture
Tous les jours (sauf le mardi), de 11h

BRÈVES

Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.