- Lire

Le bonheur et autres broutilles

Marie Torres - 24 janvier 2017
Après le succès de « L’homme qui fuyait le Nobel », paru fin 2015, Patrick Tudoret publie « Le bonheur et autres broutilles », chroniques écrites, entre 2004 et 2016, pour le journal La Montagne. Ironiques, drôles, désenchantés ou enthousiastes, ces billets d’humeur ne manqueront pas de vous ravir.
Patrick Tudoret - Photo Minh Lan Tran

Qu’est-ce qu’une chronique ? « La chronique est le lieu par excellence où le rédacteur peut prendre un peu de cette distance qui manque tant à ses confrères qui couvrent l’actualité. » nous dit le très sérieux « Guide de l’écriture journalistique ». Une chronique, c’est un texte court, certes, mais un texte libre, qui peut faire réfléchir mais aussi sourire voire rire.

« L’agenda, c’est un peu comme la Légion d’honneur »

Aussi lorsque Patrick Tudoret, écrivain, pend sa plume de journaliste pour écrire ses fameuses chroniques, publiées depuis 2004 dans le journal La Montagne, incontestablement il se fait plaisir. Il observe, il analyse, il commente. Les joies et les drames de son époque mais aussi les particularités et les travers de ses semblables. Et, s’il effleure – ou appuie – des zones sensibles, force est de reconnaître qu’il est… dans le vrai. Prenons, par exemple, ce besoin que nous avons tous – ou presque – de « noircir » nos agendas, d’y inscrire scrupuleusement réunions, rendez-vous…

« L’agenda, c’est un peu comme la Légion d’honneur. Si on pouvait le porter à la boutonnière, l’affaire serait vite emballée. Il dit notre statut avec un air de ne pas y toucher. Il permet de nous cerner mieux encore qu’un diplôme ou une épaulette dorée et hisse haut les couleurs d’une caste : celle des cadres et des gens responsables… »

A la question « Pourquoi écrivez-vous des chroniques ? », Patrick Tudoret répond « C’est d’abord un honneur que de marcher sur les traces d’« Alexandre le Grand » (Vialatte) et ce genre, à la fois court et exigeant, me rappelle l’« art du bref » des moralistes français parmi lesquels il s’est fait quelques maîtres : Chamfort, La Rochefoucauld, Vauvenargues ou plus récemment un Jules Renard et, bien sûr Alexandre Vialatte lui-même. Leur art du langage aussi est une leçon. Ciselé, choisi, d’une précision incisive, il répond à l’injonction de tout dire en quelques mots et il est parmi ce qu’il y a de meilleur dans notre histoire littéraire. »

[…] ces chroniques sont pour lui l’occasion de convoquer les grands noms de la littérature

Et qu’en est-il du plaisir ? « Volupté serait encore mieux dire, renchérit Patrick Tudoret, tant la vivacité d’esprit et de plume est la clé de cet exercice. Entre deux romans, deux écrits de plus d’« importance » en termes de volume, la chronique, la forme courte, sont une discipline des plus salutaires, je dirais même une morale plus encore qu’une esthétique dans la fréquentation de ce monde souvent bien déroutant… »

Ironiques, drôles, désenchantés ou enthousiasmes, ces billets d’humeur, qu’ils brossent l’« homme préhystérique » ou les « grossistes en eau de rose », ne laissent jamais indifférent. Ils font sourire voire rire – même si parfois le rire vire au jaune - et poussent à la réflexion. Et, comme l’écrivain Patrick Tudoret n’est jamais très loin du journaliste, ces chroniques sont pour lui l’occasion de convoquer les grands noms de la littérature à travers quelques-unes de leurs citations. Alexandre Vialatte, Fédor Dostoïevski, Friedrich Hölderlin, Michel Déon ou encore Walter Benjamin dont ces quelques mots pourraient bien résumer notre Histoire « Pauvres, voilà bien ce que nous sommes devenus. Pièce par pièce, nous avons dispersé l’héritage de l’humanité, nous avons dû laisser ce trésor au mont de piété, souvent pour un centième de sa valeur, en échange de la piécette de l’“actuel” ». A lire et à méditer.

A lire aussi L’homme qui Fuyait le Nobel (Grasset), Prix Claude Farrère et Prix des Grands Espaces 2016

Et pour en savoir plus sur Patrick Tudoret, cliquez ici

Marie Torres pour www.micmag.fr
Le bonheur et autres broutilles
Chroniques du journal La Montagne
Patrick Tudoret
Editions Les Belles Lettres, paru le 12 janvier 2017
17,50 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

Destaques de París



A travers 100 extraits de films, affiches, scénariosphotos et archives inédites,  l’Hôtel de Ville de Paris rend hommage au cinéma homosexuel dans une exposition intitulée Champs d'amour. C'est jusqu'au 28 septembre prochain. Pour en savoir plus, ici.



Notícias

Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre à Londres.


 
Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.