- Musique

Mike Oldfield's Tubular Bells à la Salle Pleyel : une divine excursion au royaume de la musique

Jean-Christophe Mary - 
Sorti en mai 1973, la tournée célébrant le 50ème anniversaire de Tubular Bells met en vedette une formation de 8 musiciens menée par Robin A. Smith, collaborateur de Mike Oldfield. Cinquante ans après, ces titres sonnent toujours aussi modernes.

Dans la salle archi bourrée ( c’est complet !), l'ambiance, est aussi chaleureuse que bonne enfant. A 20h, Pleyel est plongé dans le noir quand les musiciens arrivent un à un sur le plateau, applaudis par le public.

Quand les premiers accords de piano résonnent les spectateurs reconnaissent l’attaque de « Theme from Tubular Bells ll ». Sourire d’éternel adolescent, Robin A. Smith rayonne derrière son piano, vêtu d’un costume noir et chemise blanche très smart. Autour de lui sept musiciens émérites : l’incroyable Jay Stapley, guitariste virtuose, qui avait participé au Tubular Bells II live en 1993, Lisa Featherston (basse et chant), Kwesi Edman (violon), Daisy Bevan (chant), Adam Morris (percussions) et Tom Marsden (percussions et batterie ) dont les sets sont perchés au milieu de la scène et Maxime Raguideau-Obadia, virtuose de la six cordes et seul français de la bande. Il n’en fallait pas moins pour retranscrire live cette symphonie instrumentale, où en 1973 Mike Oldfield avait joué de tous les instruments : guitares acoustique et électrique, guitare fuzz, guitare espagnole, basse, mandoline, orgue Farfisa, orgue Hammond, orgue Lowrey, grand piano, piano bastringue, glockenspiel, percussions, timbales, cloches tubulaires, flageolet et chant. Ouf ! Hormis Tom Marsden dont c'est la première date sur scène ce soir, Robin A. Smith et son groupe ont des années de métier derrière eux et cela se voit immédiatement. Le septet joue soudé, avec vigueur, et attaque déjà les thèmes de « Return to Ommadawn » et « Ommadawn » de l’album Ommadawn (1975) qui clôt la trilogie amorcée avec Tubular Bells (1973), et Hergest Ridge (1974), titres revisités ce soir dans un esprit fidèle à la version orignale.

Les musiciens passent ainsi en revue « To France » extrait de Discovery (1984), « Summit Day » extrait de « Guitars » (1999) album singulier où tous les instruments utilisés sont des guitares (y compris les sons de basse, percussion et synthétiseur reproduits par des logiciels et commandés par des guitares), « Family Man » extrait de « Five Miles Out »(1982) qui deviendra un hit aux USA popularisé par le duo américain Hall and Oates, sans oublier le tube planétaire de 1983 « Moonlight Shadow » extrait de « Crisis ». Pour l’interpréter, Lisa Featherston troque sa basse contre le micro et fait raisonner le titre à travers une belle gestuelle démonstrative et toute la puissance de son vibrato.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)